• jeu. Mai 23rd, 2024

Descente du gouverneur en commune Bukemba

ByAdministrateur

Mar 10, 2023

RUTANA, 10 mars (ABP) – Le gouverneur de la province de Rutana M. Olivier Nibitanga a rencontré la population de la colline Kabanga en zone Bukemba de la commune Bukemba, le jeudi 9 mars 2023, dans le but de recueillir leurs doléances.

Dans son mot introductif, M. Nibitanga a rappelé la population de cette commune qu’il est interdit de réaliser des projets agricoles dans l’espace de six mètres se trouvant aux bords de la route nationale, une espace dans laquelle aucune maison n’est autorisée d’y être bâtie quels qu’en soient les objectifs.

Il a reconnu que des pluies mêlées de vents violents ont détruit des maisons et des champs de haricots et de maïs sur la colline Kabanga, et cela a entrainé une insuffisance de la production agricole dans cette localité. C’est dans ce cadre que le gouverneur de Rutana l’a appelé à la solidarité et à l’entraide mutuelle, en attendant tout aide pouvant venir d’ailleurs.

Au moment où la politique de stabulation permanente est toujours en vigueur, M. Nibitanga est revenu sur le fait que des vaches et chèvres circulent encore dans des brousses de la commune Bukemba pour le pâturage. Il a averti ses gouvernés que ceux qui continueront à passer hors cette loi seront punis, après avoir invité les chefs de collines à infliger des amendes aux éleveurs qui en sont responsables.

Partant du nouveau politique du Gouvernement consistant à accorder des soins médicaux gratuits aux personnes âgés d’au moins soixante ans, M. Nibitanga a appelé les personnes les plus âgés de la commune Bukemba, à se faire inscrire aux chefs de collines afin qu’ils puissent bénéficier de cette faveur. Pour le reste de la population, il leur a interpellé d’adhérer dans des associations de mutualité locale.

Le gouverneur Nibitanga a fait remarquer  que la basse-cour est beaucoup bénéfique pour ceux qui la pratiquent, expliquant qu’il est facile de vendre les ruminants de petite taille en cas de problème mineur, que de vendre un grand ruminant. Il a pour ce fait, appelé la population de la commune Bukemba à la pratiquer et, dans ce cadre, à répondre à l’appel du président de la République consistant à élever au moins cinq lapins dans chaque ménage.