• jeu. Mai 23rd, 2024

Appel au Gouvernement d’atténuer la hausse des prix des produits de première nécessité

ByAdministrateur

Mar 22, 2023

BUJUMBURA, 22 mars (ABP) – Le président de l’Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME) M. Gabriel Rufyiri a animé mardi le 21 mars 2023 à Bujumbura, une conférence de presse visant à recommander le gouvernement Burundais de prendre des mesures urgentes pour atténuer la hausse généralisée des prix des produits de première nécessité au Burundi.

Selon M. Rufyiri, la question de l’inflation au Burundi est devenue très préoccupante. Elle se remarque sur tous les produits importés et locaux plus particulièrement les produits alimentaires comme le haricot, le riz, la farine de maïs, pour ne citer que ceux-là. M. Rufyiri a indiqué que l’inflation a grimpé exponentiellement ces derniers mois depuis l’année 2022. « Une grande partie des fonctionnaires ne parviennent plus à joindre les deux bouts du mois», a-t-il signalé.

Il a aussi souligné qu’à côté de ce problème d’inflation alimentaire se remarque la pénurie répétitive du carburant, ce qui occasionne des pertes financières énormes pour le pays plus particulièrement les recettes publiques sans oublier notamment la montée des prix des tickets de transport à l’intérieur du pays.

Il a fait savoir que la faible production pourrait être la principale cause endogène de ladite inflation. Pour sortir de cette situation, M. Rufyiri recommande au gouvernement du Burundi de constituer des stocks stratégiques du carburant et d’initier une politique de regroupement des burundais dans les villages pour libérer les terres cultivables, planifier l’urbanisation pour éviter les catastrophes naturelles et aussi faire l’irrigation pour que toute l’espace cultivable du pays soit exploitable pendant toutes les saisons.