• mer. Avr 17th, 2024

La province Cankuzo se prépare à être le grenier du pays

ByAdministrateur

Mar 28, 2023

CANKUZO, 28 mars (ABP) – La province Cankuzo doit être le grenier du pays. Ce souhait est exprimé par le gouverneur de cette province, M. Boniface Banyiyezako lors d’une descente qu’il a effectuée vendredi le 24 mars 2023dans les zones Camazi et Gisagara de la commune Gisagara, en vue de recueillir les doléances de la population.

Le gouverneur de la province Cankuzo a, dans son discours, indiqué que les différentes descentes organisées s’inscrivent dans le cadre d’écouter les doléances de la population mais également de sensibiliser cette dernière à la promotion du développement durable.

Il a également précisé que l’objectif du président de la République stipulant que chaque bouche ait à manger et que chaque poche ait de l’argent devrait être mis en application.

                                                             vue partielle de la population de Camazi et Gisagara

Pour ce faire, toute la population a été invitée à s’atteler aux travaux de développement tout en promouvant l’agriculture et l’élevage. A cet effet, il a invité les leaders et tout fonctionnaire de l’État à servir d’exemple.

Il a également interpellé les administratifs à la base à donner des rapports des personnes qui manifestent le comportement de paresse au lieu de travailler pour l’accroissement de la production afin de subir des sanctions. Et ces mêmes administratifs sont interpellés à créer des occasions d’aider dans le labour des champs des plus démunis.

Selon le gouverneur Banyiyezako, la province Cankuzo doit être prospère et grenier du pays. Quant à l’inquiétude de la population sur l’efficacité de l’engrais FOMI qui ne donnerait de rendement suffisant de maïs, cette autorité a recommandé au responsable du bureau communal chargé de l’agriculture et de l’élevage de procéder à la vérification de cette plainte et donner rapport à la hiérarchie pour demander les enquêtes approfondies des techniciens en la matière.

Quant au manque de 9 sacs d’ engrais FOMI qui étaient destinés à un certain Ezéchiel de cette commune alors qu’ il avait déjà tout payé, le gouverneur Banyiyezako lui a promis que l’ administration en collaboration avec le bureau chargé de l’agriculture et de l’élevage en cette commune va se charger du suivi pour en trouver solution.

Il a profité de l’occasion pour sensibiliser la population à sauvegarder la production et éviter  l’habitude de « kumenana amaso » ou « kurya umugwazo ». Il a enfin mis en garde toute personne ayant encore l’esprit frauduleux et de corruption.