• ven. Juin 14th, 2024

La promotion de la santé de la mère et de l’enfant, une des principales priorités de l’OMS au Burundi durant 60 ans 

ByAdministrateur

Avr 10, 2023

BUJUMBURA,  5 avr (ABP) – Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la santé couplée au 75ème anniversaire de la création de l’OMS et 60 ans de présence de l’OMS au Burundi, le bureau de la représentation de l’organisation mondiale de la santé (OMS) en collaboration avec le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, a organisé un atelier media pour se rendre compte de l’engagement et l’investissement de l’OMS aux côtés du gouvernement burundais, depuis la signature de l’accord de coopération le 12 août 1963.

Dans son discours, le représentant de l’OMS au Burundi, Dr Xavier Crespin a remercié le gouvernement du Burundi à travers le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida pour les initiatives prises, les efforts consentis pour progressivement redorer le blason du secteur de la santé en œuvre pour le bien-être de la population de ce pays.

Il a salué le succès du gouvernement du Burundi dans la lutte contre la tuberculose (95%) et la très bonne performance contre le VIH avec l’atteinte des cibles 3*90 et autres.

Par ailleurs, en 2022, a-t-il précisé, le Burundi est passé du statut de membre associé au statut de membre à part entière du programme de l’OMS pour la pharmacovigilance internationale.

Dr Crespin n’a pas manqué de réitérer l’engagement de l’OMS à poursuivre son appui au peuple burundais afin d’amener les populations au meilleur état de santé possible en contribuant à la définition de programme de recherche en santé, à l’atteinte de la couverture sanitaire universelle, et à des actions de prévention et d’études des risques et de surveillance de la situation sanitaire du pays.

L’assistant du ministre de la Santé publique et de la lutte contre le Sida Dr Isidore Ntiharirizwa, lui, a indiqué que depuis l’existence de l’OMS dans le monde, des progrès ont été enregistrés. Il a cité la protection des personnes contre les maladies notamment la variole, la réduction de l’incidence de la poliomyélite, le sauvetage de millions de vies grâce à la vaccination des enfants, la baisse de la mortalité maternelle et l’amélioration de la santé et le bien-être de la population.

Depuis 60 ans de coopération entre le Burundi et l’OMS, a-t-il indiqué, le gouvernement du Burundi se réjouit de ces relations et félicite le représentant de l’OMS au Burundi et son personnel pour le rôle joué dans la mise en œuvre des objectifs mutuellement convenus en vue de permettre un meilleur accomplissement de la mission de promouvoir la bonne santé de la population burundaise.

Il n’a pas manqué de signaler que l’OMS au Burundi a déjà accompli des actions visibles et louables portant principalement sur le soutien au système de santé, l’intensification de la lutte contre diverses maladies et la promotion de la santé de la mère et de l’enfant.