• mer. Juin 12th, 2024

Plus de 200 mille rapatriés ont été accueillis au Burundi depuis 2017

ByAdministrateur

Avr 10, 2023

MAKAMBA, 5 avr (ABP) – Une réunion de coordination des partenaires dans le processus de rapatriement et de réintégration des rapatriés s’est tenue mardi le 4 avril 2023 à Nyanza-Lac en province de Makamba, pour savoir l’état des lieux dans le but de renforcer l’intégration effective de rapatriés, a constaté l’ABP sur place.

Dans son mot d’ouverture le directeur général du Rapatriement, Réintégration et Réinsertion (DGRRR) au ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, M. Nestor Bimenyimana, a indiqué que depuis 2017, plus de 200 milles rapatriés, facilités par le Gouvernement en partenariat avec le Haut-Commissariat pour Réfugiés(HCR) et 100 milles rapatriés spontanés ont été accueillis au Burundi.  Selon lui, ce rapatriement doit être accompagné par une réintégration effective pour permettre aux rapatriés d’accéder aux services publics existant dans sa localité d’accueil.

Il a demandé aux partenaires de suivre le plan de développement communautaire pour que ces rapatriés et la population hôte bénéficient les actions des partenaires. M. Bimenyimana a signalé que la réunion a été organisée pour renforcer la coordination qui reste un défi malgré les contributions des partenaires.

Il a fait savoir que les rapatriés se trouvent sur toutes les collines du pays, raison pour laquelle les partenaires doivent apporter leurs soutiens dans toutes les zones du pays.

Le gouverneur de Makamba, Mme Françoise Ngozirazana a, quant à elle, signifié que les rapatriés s’intègrent progressivement dans les lieux d’accueil avec l’appui du Gouvernement et des partenaires. Elle a précisé que les communes de Nyanza-Lac et Kayogoro accueillent beaucoup de rapatriés et  des conflits fonciers entre les rapatriés et les résidents sont souvent observés. Elle a demandé à cet effet aux partenaires de continuer à soutenir les actions de l’administration pour couper court à ces conflits.

Pour la représentante-adjointe du HCR au Burundi, Mme Marie Louise Kabre Baneto, le HCR avec ses partenaires continuera à appuyer le gouvernement pour l’autonomisation des rapatriés et des populations hôtes. La coordination des partenaires permettra d’apporter des solutions efficaces aux défis que font face les rapatriés.

A noter que les gouverneurs des provinces Cankuzo, Cibitoke, Kirundo, Muyinga et Ruyigi étaient parmi les participants à ladite réunion.

Vue partielle des participants dans la réunion