• mer. Juin 12th, 2024

La société Akshar Purna Agri Bio-Tech fabrique des engrais organiques à base de bactéries locale isolées

ByAdministrateur

Avr 13, 2023

BUJUMBURA, 12 AVR (ABP) – Le coordonnateur de la société Akshar Purna Agri Bio-Tech, M. Philippe Ndikumana, a animé, le mardi 11 avril 2023, à Bujumbura, un café de presse sur le programme de sensibilisation à l’utilisation des biofertilisants Purna Sampurna et Fast Deco obtenus à partir de la décomposition des débris végétaux, grâce au système de compostage en vue d’améliorer le rendement de la production agricole pour mettre fin à la pauvreté au Burundi, a constaté l’ ABP sur place.

M. Ndikumana a indiqué que l’entreprise a été inspirée par la volonté du gouvernement d’augmenter la production agricole et mettre fin à la faim au Burundi.

Les fertilisants fabriqués par la sociéte Akshar sont des biofertilisants composés d’un mélange de bactéries et d’autres matières organiques naturellement extraites et qui fournissent à la plante non seulement l’azote, le potassium et le phosphore qui sont des minéraux de base  mais, également de nombreux éléments nécessaires à sa croissance, dont les acides aminés et d’autres substances nutritives.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, les biofertilisants sont fabriqués en tenant compte des besoins de la nature et de la culture, en fertilisant avec différents mélange microbiens par groupe spécifique de culture. Les biofertilisants Purna Sampurna sont applicables dans toutes les cultures comme les légumes, les légumineuses, les fruits, le riz et la canne à sucre pour augmenter la fixation des nutriments dans le sol, et, simplifient la nature complexe des minéraux et les rendent solubles pour être facilement absorbés par la plante. Ils  protègent également les cultures des ravageurs et des maladies.

M. Ndikumana est également revenu sur l’importance du purna Fast Deco qui résulte d’un mélange de micro-organismes qui décompose ou brise les composés organiques complexes en produisant différentes enzymes digestives sous une forme simple. Les décomposeurs incluent des micro-organismes comme les bactéries et les champignons utiles.

Le représentant  du ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, M. Yves Ndayikeje, présent dans ce café de presse, a proposé à ladite société de rendre accessible à la population ces bio fertilisants et lui apprendre à son utilisation, mais aussi et surtout, de veiller sur ceux qui pourraient pirater ces fertilisants.