• jeu. Juin 13th, 2024

Visite de la première Dame du Burundi au Lycée Mwaro

ByAdministrateur

Avr 24, 2023

MWARO, 19 avr  (ABP) – La première Dame de la République du Burundi Mme Angéline Ndayishimiye a animé mardi le 18 avril 2023, un atelier de sensibilisation à l’endroit des jeunes élèves du Lycée Mwaro, sur la santé reproductive et sur la nutrition. Elle était en compagnie des ministres en charge de la santé publique et de l’éducation ainsi que du représentant de l’OMS au Burundi.

Dans son discours de circonstance, Mme Ndayishimiye est revenue sur les principaux facteurs qui bloquent l’avenir d’un élève. Elle a cité notamment l’ivresse, la consommation des drogues et l’adultère.

Mme Ndayishimiye a exhorté les élèves du Lycée Mwaro à aimer l’école, tout en précisant que cette dernière est le capital, d’où elle leur a appelé à poursuivre les études jusqu’au doctorat.

Mme Ndayishimiye a également demandé à ces élèves de lutter contre le VIH/SIDA le plutôt possible. C’est dans ce cadre qu’elle leur a interpellé à développer la vision de leur avenir et à s’abstenir à la violation des mœurs pouvant les empêcher d’atteindre leurs objectifs.

En marge de cet atelier, la première Dame du pays a procédé à la remise de 150 matelas, des ballons de football, de basketball et de volley-ball ainsi que des maillots pour les joueurs de cette école.

Le ministre de l’Education nationale et de la Recherche Scientifique, M. François Havyarimana a indiqué que le ministère apprécie positivement les œuvres de la première Dame visant l’amélioration de l’éducation des élèves par la sensibilisation des jeunes sur la santé reproductive.

A son tour, le représentant de l’OMS au Burundi, Dr Xavier Crespin a dit que l’organisation salue le pas déjà franchi dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Mwaro, M. Gaspard Gasanzwe avait signalé qu’au concours national édition 2022, la province Mwaro a occupé la 12ème place avec 87, 93%. A l’examen d’Etat, elle a occupé la 11ème place avec 20, 25%.

Il a ajouté que la province Mwaro compte 2398 abandons c’est-à-dire 2,31% de l’effectif total, tout en précisant que la pauvreté dans les familles et les grossesses non-désirées seraient à la base de ces abandons scolaires.