• dim. Mai 26th, 2024

Renforcement des capacités institutionnelles et opérationnelles au sein du ministère en charge de la défense nationale

ByAdministrateur

Mai 5, 2023

BUJUMBURA, 24 avr (ABP) – Le ministère burundais en charge de la défense nationale, M. Alain Tribert Mutabazi a consenti plus d’efforts sur la modernisation des équipements, la poursuite de la construction et la réhabilitation des infrastructures ainsi que le renforcement des capacités des militaires dans des domaines variés. Il l’a dit mercredi le 19 avril 2023, au cours d’un point de presse consacré à la présentation du bilan des grandes réalisations au cours du 3ème trimestre de l’année budgétaire 2022-2023.

Le suivi des procédures d’acquisition du matériel pour alimenter les locaux du bataillon d’infanterie lacustre et de l’Ecole de Spécialisation de la Marine en eau  potable, le creusement des caniveaux et l’enfouissement des tuyaux qui ont  été effectués s’inscrivent dans ce cadre.

Dans le même chapitre, le ministère note aussi  le suivi et l’analyse des offres pour l’achat du matériel en vue d’alimenter en électricité les locaux de l’Etat-Major du 420ème Brigade à Kayogoro et  la poursuite des travaux de   réhabilitation du garage de la Brigade de maintenance et de réparation des véhicules ainsi que la construction de la pharmacie à la brigade logistique.

A ces travaux s’ajoute la poursuite des travaux de construction de l’Infrastructure Hôtelière Militaire de Gitega dont le ferraillage de la troisième et dernière dalle a été effectuée. Quant à l’Aumônerie Générale, a-t-il indiqué, elle est aussi en train de construire une salle polyvalente à Bujumbura (capitale économique), après une Chapelle de l’Aumônerie de la 3ème Division Militaire construite à Muyinga,  qui a été inaugurée le 19 février 2023.

Concernant la modernisation des équipements, le ministre Mutabazi fait savoir que des procédures administratives et techniques continuent, étant donné que même la modernisation est un processus continu.

Pour ce qui est du renforcement des capacités des militaires, a-t-il dit, un exercice de simulation, prévention et de  lutte contre le terrorisme a été effectuée dans la deuxième division militaire.  Ainsi donc, 32 officiers de l’Ecole de Commandement de Bataillons et d’Etats-Majors (ECBEM), ont commencé leur formation de cinq mois alors que les autres formations continuent dans toutes les écoles militaires.

Par ailleurs, de nouvelles recrues candidats officiers sont arrivées à l’Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM) au mois de mars 2023 tandis que les préparatifs pour un championnat militaire de 17 Km avec charge, course de 8 km et tir, piste corde, piste d’obstacles et transport d’un blessé et course d’orientation sont avancés et le comité d’organisation dudit championnat est déjà désigné.

 Le renforcement des capacités institutionnelles et opérationnelles au sein du ministère en charge de la défense nationale a été aussi marqué par les préparatifs pour un championnat militaire d’athlétisme, les préparatifs pour un exercice d’Etat-Major bataillon qui  sont avancés et une formation de 15 techniciens à l’Ecole de Spécialisation de l’aviation militaire qui continue. Elle est à sa 26ème semaine sur 49, a-t-il précisé.

M. Mutabazi  note aussi une  formation de chiffreurs qui  est à sa 24ème semaine, une formation  de  25 candidats  opérateurs radio qui  est à sa 19ème semaine et 191 candidats sous-officiers ont été brevetés chefs de section ainsi que 75 sous-officiers ont été brevetés adjoints au chef de peloton à l’issu de leurs formations respectives à l’Ecole des Sous-Officiers (ESO).