• sam. Mai 25th, 2024

Appel à la pratique du planning familial pour le développement

ByAdministrateur

Mai 8, 2023

RUYIGI, 3 mai (ABP) – Le gouverneur de la province Ruyigi, Emerencienne Tabu, a lancé un appel vibrant à la population de la commune Nyabitsinda, de mettre en pratique le planning familial pour mettre fin aux conflits fonciers. Cet appel a été lancé la semaine dernière, lors de sa visite dans cette commune en compagnie des chefs de services de l’Etat œuvrant dans cette province.

Dans son entretien avec la population de cette commune, les  problèmes qui se sont  manifestés sont en grande majorité des conflits fonciers.

Lors des interventions des participants à cette descente, pour identifier les causes profondes de cette situation, le contrôleur provincial d’Etat-civil, M Eric Nduwamahoro a pu soulever deux principales causés qui pourraient être à l’origine de cette situation. La première raison consiste, selon lui, en des couples en unions libres qui sont monnaies courantes dans cette localité, des concubinages entre des personnes qui ont quittés leurs mariages, qui se forment au vu et au su des autorités administratives au niveau des collines, qui au lieu de contribuer à appréhender les auteurs, se mettent plutôt extorquer des pots de vin aux auteurs de ce vagabondage sexuel.

Même chose pour de très jeunes filles engrossées dont l’âge peut varier de 12 à 15 ans et recourent à des pots de vin aux administratifs à la base pour recevoir de l’autorisation d’enregistrement à l’Etat civil pour enfin se marier légalement alors qu’elles n’ont pas l’âge de la maturité requise pour se marier.

Selon cette autorité d’Etat civil, ces conflits fonciers sont la conséquence de ces mauvais comportements qui contribuent à la multiplication incontrôlée des naissances alors que les terres cultivables restent avec le même périmètre.

Cette observation a été soutenue et appuyé par les responsables des différents services de l’Etat, en compagnie du gouverneur, soulignant même que le développement de cette commune sera toujours lettre morte sans la prise de conscience de tout un chacun.

La gouverneure de Ruyigi s’est également appesantie sur ce sujet et a interpellé toute la population de Ruyigi à se réveiller et leur a fait savoir que les temps ont changé, et que l’heure n’est plus à l’époque où les terres étaient inoccupées et que les gens entraient dans une forme de compétition de multiplier les concubines pour occuper les terres libres.

Quant à la population de Nyabitsinda, elle a précisé qu’ils risquent de manque de quoi mettre sous la dent d’ici 5 à 10 ans s’ils continuer à se multiplier sans aucun moyen de contrôler les naissances. Elle a demandé à toute la population de s’auto évaluer et mettre au monde des enfants suivant leurs moyens et capacités de les éduquer et de les prendre en charge pour tout ce dont ils ont le droit.