• lun. Juin 24th, 2024

Vers l’amélioration de la qualité d’apprentissage en Français

ByAdministrateur

Mai 8, 2023

BUJUMBURA, 27 avr (ABP) – Le ministère de l’Education nationale et de la Recherche scientifique avec l’appui de l’Initiative francophone pour la Formation à Distance des Maîtres (IFADEM), a organisé le mercredi 26 avril 2023, un atelier de Co-construction d’un dispositif de renforcement des capacités professionnelles des enseignants, pour améliorer la qualité d’apprentissage en Français, a-t-on constaté sur place.

Selon l’assistant du ministre ayant l’éducation dans ses attributions M. Hermenegilde Burikukiye, cet atelier de Co-construction s’inscrit dans une série des autres activités qui visent le développement du système éducatif. Il se situe dans le prolongement des activités que l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF) réalise au Burundi, dans le domaine de formation continue du personnel enseignant.

En effet,  dans le plan sectoriel d’éducation, le renforcement des capacités des enseignants déjà en activité, continue d’occuper une place importante dans les activités du ministère de l’éducation nationale et de la recherche scientifique.  M. Burikukiye précise que le nombre d’enseignants s’accroît sans cesse d’où le besoin d’une mise à niveau effective sur les méthodes pédagogiques et sur la maitrise de l’enseignement du Français. Par ailleurs, les besoins des élèves en matière d’enseignement  restent dynamiques et variés et  nécessitent une adaptation graduelle.

Dans cette perspective, le ministère a choisi de développer l’approche de la formation continue  à travers les dispositifs des réseaux scolaires qui jouent un rôle central dans la diffusion de bonne pratique et l’amélioration des capacités professionnelles des enseignants sans se complexer.

M. Burikukiye a rappelé que le Burundi a été l’un des premiers pays  à avoir rejoint l’IFADEM qui a été lancé en 2006 et qui est aujourd’hui présent dans 15 pays.

Quant au coordinateur de l’IFADEM, M. Papa Youga Dieng, la Francophonie ne cesse d’investir dans le développement et la diversification de l’offre éducative pour l’amélioration de la qualité des apprentissages des Etats  membres de son espace. Il a souligné aussi que l’initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM), témoigne de cet engagement collectif à travers l’excellente collaboration entre l’agence universitaire de la Francophonie (AUF), l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), les ministères en charge de l’éducation des pays bénéficiaires et divers partenaires techniques financiers, tout au long du processus de Co-construction et de mise en œuvre de l’initiative.

L’intégration du numérique s’est ainsi accompagnée de la prise en compte des thématiques émergeantes du développement avec notamment la sensibilisation des enseignants et des chefs d’établissements sur le changement climatique, la protection de l’environnement, l’éducation à la citoyenneté, l’égalité des genres ainsi que le leadership administratif.

Le coordinateur de L’IFADEM a en outre signalé qu’avec cet atelier de Co-construction, est une belle opportunité d’analyser et de capitaliser les résultats et acquis des précédentes phases d’IFADEM au Burundi.