• dim. Mai 26th, 2024

La jeunesse de la commune Kinyinya appelée à planifier leur avenir

ByAdministrateur

Mai 19, 2023

RUYIGI, 11 mai (ABP) – Le gouverneur de la province Ruyigi, Mme Emerencienne Tabu appelle la population, et surtout les jeunes à redoubler d’efforts dans leur auto développement et de se fixer des résultats objectivement vérifiables. Cet appel a été lancé, mardi le 9 mai, lors d’une rencontre en commune Kinyinya en vue de recueillir les préoccupations des habitants.  Le gouverneur Tabu les a encouragés à toujours s’auto-évaluer pour mieux avancer dans le développement.

Elle s’est entretenue avec la population des zones Kinyinya et Kabanga, les principaux sujets d’échanges étant la bonne cohabitation sociale, les bonnes relations entre condjoints, les bonnes mœurs et la culture burundaise, sans oublier l’auto-développement et le développement communautaire.

L’administrateur communal de Kinyinya,M. Fulgence Kwizera a indiqué que la sécurité et le développement sont au beau fixe,  malgré quelques cas de vol dans les champs et dans les ménages. Il a, ainsi, pointé du doigt un groupe d’une dizaine de jeunes gens qui s’est récemment manifesté dans cette commune et qui était caractérisé par le vol des objets électroniques tels que les téléphones portables, les postes de radio, l’argent ainsi que certaines denrées aliénataires. Il a aussi parlé des cas de vols dans les champs de maïs et de riz dans les marais tout en que ces cas de vols ont diminué grâce aux rondes nocturnes et au gardiennage des champs organisés par la population elle-même.

S’agissant des auteurs de ces cas de vol, l’administrateur Kwizera précise qu’il s’agit en grande partie des jeunes qui ont abandonné l’école et qui ne parviennent pas à s’occuper utilement. Il fustige, par ailleurs, le comportement de certains habitants de cette commune qui restent bras croisés alors qu’au vu de l’évolution actuelle du monde, ils risquent de se retrouver sans rien faire dans un monde où, même le travail des domestiques, de gardiennage, de jardinier, autrefois considérés comme petits métiers sont actuellement faits par des diplômés. A tous ceux qui ont la possibilité et dont l’âge le permet encore, elle les a interpellés de reprendre le chemin de l’école, dès l’année prochaine.

Pour sa part, le gouverneur de Ruyigi a rappelé que le travail ennoblit l’homme et que la vie a un véritable sens lorsqu’on enregistre ses propres réalisations et que par là on va de victoire en victoire. Pour tous les parents qui se lamentant que le comportement de leurs enfants devient de plus en plus insupportable, le gouverneur Tabu leur demande, d’abord, de servir de bon exemple dans leur cohabitation au sein du ménage, dans le respect des traditions, des valeurs culturelles et des mœurs burundais au sens général.  En effet, souligne-t-elle les parents devraient savoir et garder à cœur que les enfants sont comme un reflet du miroir de chaque famille.