• sam. Juil 13th, 2024

Ouverture solennelle du cabinet de la langue Russe à l’Université du Burundi

ByAdministrateur

Mai 19, 2023

BUJUMBURA, 16 mai (ABP) – L’ambassade de la République fédérale de Russie et l’Université du Burundi à travers le centre pour l’enseignement des langues au Burundi (CELAB) ont organisé une cérémonie marquant l’ouverture solennelle du cabinet de langue Russe à l’université du Burundi.

Dans son allocution, le recteur de l’Université du Burundi, Dr Audace Manirambona a d’abord rappelé que depuis longtemps, l’université du Burundi à travers CELAB est engagée dans un flux incessant d’échanges culturels et linguistiques engageant des communautés francophones, anglophones et lusophones d’Afrique.

Selon lui, le CELAB est un centre multilingue et le restera. Cela démontre une volonté de cohabitation culturelle et d’enrichissement mutuel, a ajouté Dr Manirambona. Il a signalé que l’université du Burundi est heureuse d’accueillir la langue Russe dans les enceintes du CELAB.

La langue Russe est une langue qui véhicule une culture millénaire et médium de l’une des grandes civilisations du monde. C’est l’une des langues de travail des Nations unies. Avoir la chance d’apprendre une telle langue est un privilège et une opportunité.

Selon le responsable de l’université du Burundi, la langue Russe offrira aux jeunes étudiants burundais et à tout autre public intéressé une plus grande ouverture culturelle et sociale. Il a profité de cette occasion pour demander aux étudiants qui se sont déjà inscrits pour étudier cette langue à s’y mettre avec assiduité. Pour cette même occasion il a remercié l’ambassade de Russie pour ce projet et a demandé à cette ambassade de s’impliquer dans la dotation d’une équipe d’enseignants, équipements et dans le fonctionnement quotidien de cette structure qui vient d’être mise en place.

L’ambassadeur de la Russie au Burundi, M. Valéry Mikhaylov lui a fait savoir que les relations d’amitié et de coopération entre le Burundi et la Russie sont au bon fixe. Il a précisé que le projet d’enseigner la langue Russe au Burundi a été motivé par la facilitation de la langue d’apprentissage pour les étudiants burundais qui vont étudier en Russie. Selon lui, les entreprises Russes qui seront créées au Burundi par les opérateurs économiques Russes auront aussi besoin de certains employés burundais qui connaissent la langue Russe