• lun. Juil 15th, 2024

L’ombudsman  burundais visite la mairie de Bujumbura

ByAdministrateur

Mai 25, 2023

BUJUMBURA, 24 mai ( ABP) – L’ ombudsman de la République du Burundi, Mme Laurentine Kanyana,  a effectué mercredi le 24 mai 2023, une visite à la mairie de  Bujumbura,  pour échanger  avec les  différents leaders de la  mairie de Bujumbura, en vue de soutenir la vision  du gouvernement du Burundi, qui veut que le Burundi soit un pays émergeant  en 2040 et développé en 2060, a constaté l’ABP sur place.

Dans son mot d’accueil, le maire de la ville de Bujumbura, M. Jimmy Hatungimana, a remercié les leaders de la ville de Bujumbura qui ont participé dans cette réunion, soulignant que cela montré, il y a la paix et la sécurité dans cette ville. Il a interpellé les chefs des quartiers de sensibiliser les citoyens à adhérer dans les coopératives, en vue de soutenir le développement durable du pays. Le maire de la ville a aussi remercié les citoyens pour leur participation dans les travaux communautaires.

Concernant les enfants de la rue, M Hatungimana, a précisé qu’un centre  est en train d’être préparé en province Cankuzo, pour rassembler ces enfants, en vue d’organiser à leur intention  des séances de mobilisation.

En ce qui concerne les femmes qui vendent les fruits  dans la ville de Bujumbura, M Hatungimana,  a fait  savoir que la mairie leur a cherché des espaces au marché de Jabe, mais qu’elles ont catégoriquement refusées.

Pour cela, l’ombudsman burundais,  a promis au maire qu’elle va essayer d’écouter les parties pour résoudre cette question.

Mme Kanyana a expliqué que les leaders  ont pour rôle  de faire la médiation entre les citoyens et l’administration publique, en vue de résoudre les conflits fonciers et familiaux. Elle les a conseillés de résoudre les problèmes  dans leurs communautés, en  évitant de les exposer  sur les réseaux sociaux, avant d’avoir contacté toutes les autorités habilitées, afin qu’elles leur trouvent des solutions.

Elle a,  en outre, félicité les leaders pour la paix et la sécurité qui restent une réalité en mairie de Bujumbura.

BUJUMBURA, 24 mai ( ABP) – L’ ombudsman de la République du Burundi, Mme Laurentine Kanyana,  a effectué mercredi le 24 mai 2023, une visite à la mairie de  Bujumbura,  pour échanger  avec les  différents leaders de la  mairie de Bujumbura, en vue de soutenir la vision  du gouvernement du Burundi, qui veut que le Burundi soit un pays émergeant  en 2040 et développé en 2060, a constaté l’ABP sur place.

Dans son mot d’accueil, le maire de la ville de Bujumbura, M. Jimmy Hatungimana, a remercié les leaders de la ville de Bujumbura qui ont participé dans cette réunion, soulignant que cela montré, il y a la paix et la sécurité dans cette ville. Il a interpellé les chefs des quartiers de sensibiliser les citoyens à adhérer dans les coopératives, en vue de soutenir le développement durable du pays. Le maire de la ville a aussi remercié les citoyens pour leur participation dans les travaux communautaires.

Concernant les enfants de la rue, M Hatungimana, a précisé qu’un centre  est en train d’être préparé en province Cankuzo, pour rassembler ces enfants, en vue d’organiser à leur intention  des séances de mobilisation.

En ce qui concerne les femmes qui vendent les fruits  dans la ville de Bujumbura, M Hatungimana,  a fait  savoir que la mairie leur a cherché des espaces au marché de Jabe, mais qu’elles ont catégoriquement refusées.

Pour cela, l’ombudsman burundais,  a promis au maire qu’elle va essayer d’écouter les parties pour résoudre cette question.

Mme Kanyana a expliqué que les leaders  ont pour rôle  de faire la médiation entre les citoyens et l’administration publique, en vue de résoudre les conflits fonciers et familiaux. Elle les a conseillés de résoudre les problèmes  dans leurs communautés, en  évitant de les exposer  sur les réseaux sociaux, avant d’avoir contacté toutes les autorités habilitées, afin qu’elles leur trouvent des solutions.

Elle a,  en outre, félicité les leaders pour la paix et la sécurité qui restent une réalité en mairie de Bujumbura.

Vue partielle des participants