• ven. Juin 14th, 2024

Lancement des consultations nationales pour l’élaboration de la stratégie nationale de la jeunesse sur la paix et la sécurité 2023-2027

ByAdministrateur

Juin 2, 2023

GITEGA, 2 juin (ABP) – Le ministère des Affaires de la communauté Est Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture en collaboration avec le Fond des Nations Unies pour la Population et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a organisé jeudi le 1er juin 2023 à Gitega (centre du pays), un atelier de lancement des consultations nationales pour l’élaboration de la stratégie nationale de la jeunesse sur la paix et la sécurité 2023-2027.

L’assistant du ministre en charge de la jeunesse Mme Liliane Gahungu a fait savoir que pour être en phase avec les engagements pris au niveau de la communauté Est africaine, le gouvernement du Burundi s’est engagé à élaborer la stratégie nationale de la jeunesse sur la paix et la sécurité au niveau du pays.

Selon elle, cette stratégie permettra de définir des orientations stratégiques en vue d’atteindre les objectifs à moyen et à long termes dont les conditions de réussite reposent sur la réalisation d’une assistance accélérée inclusive pour une paix durable au Burundi.

Mme Gahungu a aussi signalé que les jeunes continuent à faire face à des défis importants découlant de la mondialisation, du chômage, de la violence, des changements démographiques, des déplacements forcés, des inégalités, des nouvelles technologies de l’évolution des marchés du travail et du changement climatique. Selon elle, les jeunes du monde entier luttent pour la paix, la justice, l’inclusion, l’égalité des sexes et les droits humains, leurs aspirations, leurs points de vue et leurs demandes doivent être entendus.

Le représentant résident du PNUD au Burundi, M. Mathieu Ciowela a signalé que le rapport de 2022 du Secrétaire Général sur la « Jeunesse, paix et sécurité » souligne que la sûreté, la sécurité et la protection des jeunes ne se sont pas améliorées de manière significative.

Il a, à cet, effet signalé que le rétrécissement de l’espace civique associé à l’impact des conflits armés et de la pandémie a entraîné des graves problèmes de protection nécessitant une action urgente.

Malgré cela, M. Ciowela a salué les efforts de l’Etat Burundais à valoriser la jeunesse dans plusieurs secteurs de la vie du pays, y inclut dans le domaine de Paix et Sécurité. Il a profité cette occasion pour féliciter le président de la République M. Evariste Ndayishimiye pour sa désignation par ses pairs comme Champion de l’Agenda Jeunesse, Paix et Sécurité de l’Union Africaine.

Dans son mot liminaire, le conseiller socioculturel du gouverneur de Gitega M. Samuel Nininahazwe a signalé que la jeunesse de Gitega s’est déjà alignée au programme de développement initié par le gouvernement du Burundi en mettant en place des projets qui génèrent des revenus.

Le représentant résident du PNUD au Burundi M. Mathieu Ciowela