• lun. Juin 24th, 2024

120 ans après la signature du Traité de  Kiganda entre le Roi Mwezi Gisabo et les Allemands

ByAdministrateur

Juin 7, 2023

MURAMVYA, 7 juin (ABP) – La date du 6 juin 1903, est une date inoubliable qui doit rester gravée dans les mémoires des Burundais patriotes et qui pourrait être mise parmi les dates où l’on célèbre les Héros du Burundi, a-t-on appris respectivement du responsable du site historique du Traité de Kiganda M. Novence Nkeshimana et du chef de colline Kiganda, M. Lazare Gateretse, mardi le 6 juin 2023, dans une interview qu’ils ont accordé à l’ABP.

C’est en effet à cette date que les Allemands, sous la direction du Capitaine Von Beringe arrache à Mwezi Gisabo le fameux traité de Kiganda qui consacre la soumission du Burundi à la colonisation allemande.

Selon M. Nkeshimana rencontré sur place, depuis l’arrivée des Allemands sur le sol burundais en 1896, Mwezi Gisabo était demeuré intraitable en refusant de se courber devant eux et les traîtres burundais Kilima  et Maconco.

Le Roi Mwezi Gisabo a infligé plusieurs échecs et tentatives de soumission face aux Allemands avant qu’il soit impossible pour lui de brader la souveraineté du Burundi. Le capitaine Von Beringe, par la force, la ruse et la diplomatie, a  décidé de lancer son armée contre le Mwami, c’était le  27 avril 1903.

Mwezi Gisabo et son armée, les Badasigana ont livré une résistance certes héroïque mais inégale dans les environs de Muramvya, Kiganda et Fota, pendant tout un mois. Finalement, son armée est définitivement défaite lors de la bataille de Gahondo le 24 mai 1903 devant les troupes allemandes du sous-officier Federowski et ses auxiliaires.

Malgré cette défaite, Mwezi Gisabo refuse de se soumettre, préférant se réfugier pour réorganiser peut-être une contre-offensive, a raconté M. Nkeshimana pour signifier la bravoure du Mwami Mwezi Gisabo.

Sous les conseils des Pères Blancs de Mugera, le Roi Mwezi a accepté de signer, la mort dans l’âme, le traité de Kiganda le 6 juin 1903, a regretté l’octogénaire Gateretse, chef de colline où a eu lieu le Traité.

Vu le rôle important  qu’a joué Mwezi Gisabo, le responsable du site historique du traité de Kiganda et la population environnante demandent aux hautes autorités du pays de pouvoir fixer le jour du 6 juin comme jour férié et arriver à Kiganda en vue de rendre hommage aux  ancêtres patriotes tels que Bihome et Mwezi Gisabo, qui ont combattu pour la souveraineté du Burundi, avec l’appui de son armée  burundaise les Badasigana.

Nkeshimana a également indiqué que ce site déjà aménagé, est en besoin des infrastructures telles que des paillotes et la couverture des trottoirs ainsi qu’une route goudronnée pour faciliter les touristes ou visiteurs d’y accéder facilement.

S’agissant des visiteurs de marque qui ont déjà visité le site historique du Traité de Kiganda, M. Nkeshimana a notamment souligné le père du Patriotisme Feu président Pierre Nkurunziza, l’actuel président de la République, Evariste Ndayishimiye et d’autres autorités de pays.

Notons que le site du traité de Kiganda a totalement changé d’image depuis le début des visites des hautes autorités du pays qui mettent en avant le patriotisme.