• dim. Mai 19th, 2024

Vers la récolte et l’usage des données géomatiques

ByAdministrateur

Juin 11, 2023

BUJUMBURA, 9 juin (ABP) – Les données géomatiques des différents secteurs de la vie nationale sont d’une grande nécessité, a indiqué M. Julius Niyongabo, expert du Bureau de Centralisation Géomatique (BCG) et professeur d’intelligence artificielle dans les universités, lors d’une séance de sensibilisation des administrateurs communaux et de chefs de service provinciaux et communaux le mercredi 7 juin, au chef-lieu de la commune Kabezi, sur les données géomatiques et a appelé les participants,  à la collecte de ces données,  au quotidien,  dans leurs services.

Il a indiqué que les données géomatiques en agriculture, en éducation, en santé et dans d’autres domaines permettent de prendre de bonnes décisions pour la population, d’anticiper ou prévenir des situations difficiles et agir au moment opportun. La collecte de telles informations se fait au Burundi depuis 2013 et les données géomatiques sont produites par différents ministères et le souhait étant que ce système soit déconcentré et qu’il arrive au plus bas niveau. La mise en place du Bureau de Centralisation Géomatique a été guidée par la volonté de coordonner les acteurs, collecter et conserver les données et les échanger,  a souligné cet expert qui a ajouté que la géomatique est la gestion des informations géographiques à l’aide de l’informatique. Il a signalé, enfin, que la valeur ajoutée de la géomatique est la maîtrise de l’environnement et la connaissance du territoire pour prendre des décisions éclairées.

La province Bujumbura a été la seizième province visitée dans cette course de sensibilisation des chefs de services déconcentrés des provinces et des communes en vue d’une large collecte et utilisation des données géomatiques a précisé l’expert Julius Niyongabo.