• dim. Mai 26th, 2024

Moscou apprécie ses relations de coopération avec l’Afrique

ByAdministrateur

Juil 31, 2023

BUJUMBURA, 26 juil (abp) « Les relations de partenariat entre notre pays et l’Afrique ont des racines solides et profondes et se sont toujours distinguées par la stabilité, la confiance et la bienveillance. », a déclaré le président russe, Vladimir Poutine à travers une déclaration sortie à la veille du sommet Russie-Afrique organisé du 27-28 juillet 2023.

Le président Poutine fait savoir que  la Russie a constamment soutenu les peuples africains dans leur lutte pour la libération du joug colonial où elle a aidé à établir les institutions d’État, à renforcer leur souveraineté et leur capacité de défense et en contribuant pour jeter les bases durables des économies nationales. A travers cette déclaration, le président énumère une série d’activités que la Russie a déjà menées pour le développement de l’Afrique.

Par exemple, vers le milieu des années 1980, plus de 330 sites majeurs d’infrastructure et d’industrie ont été construits en Afrique avec la participation des spécialistes en l’occurrence les  centrales électriques, les systèmes d’irrigation, les entreprises industrielles et agricoles qui fonctionnent avec succès jusqu’à nos jours en apportant toujours une contribution importante au développement économique du continent. Des dizaines de milliers de médecins, de spécialistes techniques, d’ingénieurs, d’officiers et d’enseignants africains ont été formés en Russie, a-t-il poursuivi. Selon toujours cette déclaration, la Russie  a toujours strictement respecté le principe de  » solution africaine aux problèmes africains  » et été solidaire avec les Africains dans leur lutte pour l’autodétermination, la justice et la défense de leurs droits légitimes. En outre,  la Russie  n’a jamais tenté d’imposer à ses partenaires ses propres idées sur leur structure interne, les formes et les méthodes de gestion, les objectifs du développement et les voies pour les atteindre. « Notre respect de la souveraineté des États africains, de leurs traditions et valeurs, de leur désir de définir eux-mêmes leur destin et de bâtir librement les relations avec leurs partenaires reste inchangé ». A travers cette même déclaration, le président russe apprécie sincèrement le capital d’amitié et de coopération accumulé de bonne foi, les traditions de confiance et de soutien mutuels établis entre le Russie et les pays d’Afrique. « Ce qui nous rapproche, c’est l’aspiration commune à la création d’un système de relation basé sur la priorité du droit international, la prise en compte des intérêts nationaux, l’indivisibilité de la sécurité, la reconnaissance du rôle central de coordination de l’Organisation des Nations Unies », a-t-il fait remarquer.

Selon le président Poutine,  le partenariat créateur, confiant, tourné vers l’avenir entre la Russie et l’Afrique est particulièrement significatif et important. Il indique, en outre, que des centres de pouvoir et d’influence économiques et politiques puissants se formant dans le monde, se manifestent avec une insistance croissante et exigent d’être pris en compte. Le président russe place ainsi  sa confiance dans le nouvel ordre mondial qui sera aussi profitable par l’Afrique.  «  Nous sommes persuadés que le nouvel ordre mondial, un ordre multipolaire dont les contours se dessinent déjà, sera plus juste et plus démocratique. Et il ne fait aucun doute que l’Afrique y aura une place de choix aux côtés de l’Asie, du Moyen-Orient et de l’Amérique latine, qu’elle se libérera définitivement de l’héritage difficile du colonialisme et en reniera les pratiques modernes », assure-t-il.