• lun. Fév 26th, 2024

Présentation des réalisations de l’ADB dans le domaine de l’investissement

ByAdministrateur

Juil 31, 2023

BUJUMBURA, 22 juil (ABP) – L’agence de développement du Burundi (ADB) a organisé le vendredi 21juillet à Bujumbura, un café de presse, dans l’optique de présenter ses réalisations et d’informer le public sur les avancées dans le domaine des investissements.

Dans son discours, le Directeur Général de l’ADB, M. Didace Ngendakumana a annoncé qu’au niveau du guichet unique de création des sociétés, de juillet 2022 à juin 2023, au total, 6324 sociétés ont été enregistrées avec une projection de 31729 emplois déclarés lors de la création de ces sociétés. Il a aussi rappelé que dans l’exercice budgétaire de juillet 2021- juin 2022, il y a eu 4974 entreprises enregistrées avec 18994 emplois projetés.

Concernant le second semestre janvier 2023 – juin 2023, M. Ngendakumana a fait savoir que c’était une période qui s’est marquée par l’enregistrement en ligne de toutes les sociétés et personnes physiques.

 » Nous avons eu l’honneur et le plaisir d’enregistrer 3813 entreprises et 5361 personnes physiques et les 3813 projettent 16049 emplois.  Si on compare les deux semestres, une hausse considérable se constate. » a-t-il ajouté. Selon M. Ngendakumana, ce décalage s’explique par diverses raisons. Tout d’abord des efforts d’amélioration des réformes ont été consenties. L’enregistrement se fait sans limite, toutes les 24 heures, ce qui explique un nombre important des sociétés créés.

                                                                                         vue partielle des participants

Concernant l’octroi des certificats d’éligibilité, il a indiqué que de juillet 2022 à juin 2023 ,87 certificats d’éligibilité aux avantages du code des investissements ont été octroyés, et qu’une hausse se remarque comparativement à l’année budgétaire 2021-2022 où seulement 50 certificats d’éligibilité ont été octroyés.

Répondant à la question des participants sur le suivi- évaluation des entreprises créés et certifiées, le directeur général de l’ADB a fait savoir que les services ADB-OBR chargés de l’octroi des avantages du code de l’investissement et ceux assurant le suivi-évaluation effectuent des descentes régulières sur terrain et que même le directeur général lui-même effectue des visites aux entreprises. Il a ajouté que ces visites ont pour but de s’enquérir des problèmes réels vécus au quotidien par les investisseurs, d’évaluer les réalisations par rapport à leurs engagements et de définir des actions visant à répondre aux soucis des investisseurs dans le but de développer un secteur vibrant et dynamique afin de contribuer à la croissance économique du pays.

S’agissant des défis auxquels l’ADB a fait face lors de l’enregistrement de ces entreprises, M. Ngendakumana a signalé que lors de l’enregistrement au guichet électronique, l’ADB croyait que les créateurs d’entreprises devraient s’enregistrer sans solliciter l’assistance de l’ADB, mais que dès l’ouverture de ce guichet la majorité des créateurs d’entreprises venait demander de l’aide pour s’enregistrer, ce qui a obligé l’ADB à se réorganiser pour répondre à ses demandes. Signalons que l’enregistrement des entreprises et personnes physiques continue.