• mar. Juin 18th, 2024

La protection de l’environnement requiert la synergie de toutes les couches de la population

ByAdministrateur

Août 11, 2023

MAKAMBA, 10 août (ABP) – La population, l’administration, les agents de l’Office burundais pour la protection de l’environnement (OBPE) et les associations œuvrant dans le secteur de l’environnement devront travailler en synergie pour protéger les forêts naturelles et artificielles.

Cet appel a été lancé mercredi, le 9 août 2023, lors de la visite de l’association Gira umwete dukingire ibidukikije de Mutwazi, en  commune Mabanda, a constaté l’ABP sur place.

Cette association appuyée par l’association Conservation et Communauté de Changement (3C) est entrain de multiplier les essences autochtones qui seront utilisés pour matérialiser les limites du paysage protégé de Rukonwe.

Le représentant de l’association 3C, M. Léonidas Nzigiyimpa, a indiqué que son association veut soutenir l’association Gira umwete dukingire ibidukikije, pour produire plus 100 mille plants dans deux pépinières se trouvant à Mutwazi. Chaque plant est produit pour 90Fbu. Il a indiqué que les membres se partagent 60% du revenu tandis que 40% est épargné pour que les membres aient des crédits remboursables avec un intérêt de 5% pendant 3 mois.

Les membres de cette association et la population environnante sont enseignés en matière de protection des animaux et des paysages protégés,  qui sont les derniers habitats des chimpanzés.

M. Nzigiyimpa a demandé aux membres de l’association Gira umwete dukingire ibidukikije de planter ces arbres à partir du mois de novembre et faire le suivi pour leur croissance.

La visite a été clôturée à la colline Gisenga en commune Nyanza-Lac, où ils ont pu constater l’état des lieux de bornage de la forêt naturelle se trouvant sur cette colline.