• ven. Mai 24th, 2024

La promotion du développement va de pair avec la maîtrise de la démographie

ByAdministrateur

Sep 1, 2023

BUJUMBURA, 28 août (ABP) – L’Association Twitezimbere, qui avait ses activités sur le développement communautaire et la sécurité alimentaire depuis 1993, s’est lancée dans la thématique de la santé sexuelle reproductive (SSR) car sans la maîtrise de la croissance démographique, le développement d’un pays serait une utopie.

C’est ce qu’a indiqué, la secrétaire exécutive du projet «Santé de la reproduction, Mme Sonia Akimana»,  au cours d’une séance de plaidoirie et de sensibilisation des administrateurs communaux, des leaders religieux, des représentants des jeunes, des femmes, de l’éducation et de la santé, le vendredi 25 août 2023, au chef-lieu de la commune Mutimbuzi afin de les informer sur la problématique de démographie galopante au Burundi. Selon Mme Akimana, le développement et la sécurité alimentaire sont intimement liés avec la planification des naissances.  Elle a ajouté que si l’on veut planifier pour une famille, on pense au nombre d’enfants  qu’on doit mettre au monde et songer à l’économie de la famille.

                                                                                        Vue partielle des invités

L’objectif de cette rencontre était d’analyser la situation de l’accroissement de la population et d’informer les autorités locales, les confessions religieuses et d’autres personnes concernées, sur  la situation démographique de leur province avec des indicateurs.  Il s’agissait aussi d’informer les participants sur le taux de grossesse non désirées en milieu scolaire et sur le taux d’adhésion aux méthodes contraceptives en milieu de soins. Une fois au courant de cette triste  réalité, les administratifs, les leaders religieux dans leur propre localité doivent sentir qu’ils sont engagés à mener des actions concrètes face à la problématique de la démographie galopante, a noté Mme Akimana.

Elle a appelé les invités à mettre à l’agenda de leurs programmes, la sensibilisation sur la santé de la reproduction. Si la population se rend compte que tous les leaders en parlent, ils adhéreront sans difficultés a-t-elle fait comprendre.