• mer. Mai 22nd, 2024

Les familles en conflits fonciers appelés à respecter les jugements rendus

ByAdministrateur

Sep 4, 2023

MURAMVYA, 29 août (ABP) – Une famille de la colline Camamando en commune Rutegama de la province Muramvya (centre-ouest), s’oppose à la décision prise par le tribunal de résidence de Rutegama. Il s’agit du cas de Juvénal Mbabarempore et d’Emile Bahati dont la terre en conflit a été partagée en deux par le tribunal de résidence de Rutegama en 2014.

Néamoins, la famille Émile Bahati n’a pas été contente du procès rendu public d’une part et de son exécution d’autre part jusqu’à arracher les piquets de délimitation, a noté l’ABP sur place.

Cela a fait qu’Émile Bahati et certains membres de sa famille aient été emprisonnés, provoquant par la suite du chagrin au sein des familles depuis un bon bout de temps. C’est cette situation conflictuelle qui a motivé la décente du gouverneur de la province Muramvya, en compagnie du commissaire provincial de la police, du responsable du service national des renseignements, du président du Tribunal de Grande Instance et du procureur de la République pour s’enquérir de la situation.

Après avoir écouté pleinement les dires des familles en conflit, ceux des voisins sages, du chef de collines et du notable collinaire, le gouverneur Diomède Nzambimana a appelé les justiciables en général et ces deux familles de la colline Camamando en particulier à respecter les mesures prises par le tribunal. Il a interdit à qui que ce soit de s’arroger le droit d’effectuer des projets sur un terrain que le tribunal ne lui a pas donné.

Vous saurez que le chef de colline et les notables collinaires ont été demandés de faire respecter les conclusions de cette descente conjointe organisée par la province Muramvya.