• dim. Juin 16th, 2024

Evaluation de l’année scolaire écoulée pour arrêter les stratégies d’amélioration

ByAdministrateur

Sep 22, 2023

BUJUMBURA, 15 sept (ABP) – Le président du Sénat burundais Emmanuel Sinzohagera a tenu le jeudi 14 septembre 2023, au chef-lieu de la commune Nyabiraba, en province Bujumbura (ouest du Burundi), une réunion d’évaluation des résultats obtenus dans les classes à concours afin d’arrêter des stratégies d’amélioration pour l’année scolaire 2023-2024. Prenaient part à ladite réunion tous les administrateurs communaux, le directeur provincial de l’éducation, les directeurs communaux de l’éducation, tous les directeurs d’écoles et tous les inspecteurs aux différents niveaux.

                                                                                                   Vue partielle des participants

Le président du Sénat leur a indiqué que la province Bujumbura est  restée à la même place malgré l’objectif d’aller en avant qu’ils s’étaient fixés l’année passée.

Il leur a demandé les raisons qui font que les autres provinces réussissent mieux que cette province, alors que les défis sont communs à toutes les provinces scolaires, sauf le cas du déplacement des élèves de Gatumba suite aux inondations. Il a, à cet effet, demandé à tout un chacun de proposer des voies de sortie pour réussir avec de bons résultats cette année.

Réagissant aux propos du président du Sénat, le DPE Raphaël Ciza a indiqué que les élèves ne sont pas bien encadrés à la maison, les parents ne suivent pas suffisamment leurs enfants et ne leur conseillent pas, d’où certains vont à l’école avec un esprit orienté dans d’autres choses.

Il a cité l’exemple du vagabondage sexuel et a précisé que lors d’une fouille faite dans toutes les écoles en juin dernier, les résultats de cette fouille ont révélé que les élèves portent des téléphones, des habits autres que les uniformes, des préservatifs,…, ce qui prouve que leur attention est ailleurs.

Au concours de la 9e édition 2023, le DPE Ciza a signalé que les résultats sont bons car sur 6225 candidats, 5909 ont obtenu la note exigée pour être admis dans la classe suivante, soit un taux de réussite de 82%.

Des propositions ont été données pour améliorer l’encadrement des élèves dans les écoles par les directeurs. Il s’agit de travailler en réseaux, de bien placer les enseignants titulaires de classes dans les fondamentales, de faire un bon encadrement des enseignements, débuter les cours pour les classes à test en vacances en vue de terminer les programmes et avoir le temps de révision, primer les directeurs et les enseignants dont les élèves ont eu une bonne note etc…

Le président du Sénat a recommandé un encadrement strict et rigoureux des élèves. Aux directeurs, il leur a demandé de faire une planification, de tenir des réunions avec les enseignants, de créer un bon environnement de travail et tenir des réunions avec les parents.

Il a appelé les directeurs à faire, chaque fois de besoin, une fouille des élèves et montrer à leurs condisciples ce qu’ils détiennent et le dire à leurs parents et tout parent qui refusera de collaborer, verra son enfant renvoyé et resteront les disciplinés.

Les enseignants et les directeurs seront primés 1er mai, lors de la célébration de la journée internationale du travail et des travailleurs, signifiant que des certificats d’honneur et une petite enveloppe leur seront décernés par les communes. A signaler que les parties prenantes ont constaté que la réussite est le résultat d’un bon encadrement et ils se sont convenus de renforcer ce dernier.