• jeu. Juil 25th, 2024

Tous les services appelés au respect de la loi

ByAdministrateur

Sep 22, 2023

RUMONGE, 14 sept (ABP) – Le gouverneur de la province Rumonge,  Léonard Niyonsaba, a entamé mardi le 12 septembre 2023, une campagne de sensibilisation des responsables des différents secteurs de la vie de la province Rumonge. Il a commencé par les responsables de la police et de la justice. Lors de cette réunion, M. Niyonsaba a souligné  qu’il s’observe des responsables dont le comportement est indigne. Selon lui, ces derniers constituent un obstacle pour que le Burundi soit un pays émergent en 2040 et un pays développé en 2060, dans la mesure où ils continuent à pratiquer la fraude, la spéculation sur la vente des différents produits et la corruption. Il a déploré aussi des irrégularités qui se manifestent au niveau du secteur judiciaire. Il a invité chacun dans son service à vérifier s’il n’y aurait pas des éléments qui sont contre la vision de l’État.

Ainsi, le gouverneur de la province Rumonge a mis en garde les responsables qui se comportent ainsi, signalant qu’ils peuvent être sanctionnés s’ils ne changent pas. Les responsables présents dans la réunion  ont affirmé qu’ils ne peuvent pas saboter la volonté de l’État, signifiant que  les contrevenants en matière du respect de la loi sont sanctionnés au niveau de leurs services.

Dans le domaine de la justice, l’interprétation des lois a été révélée comme  principal défi. Selon le président de la TGI Rumonge, il faut qu’il y ait des réunions de sensibilisation, des séances de renforcement de capacité à l’endroit des agents du secteur de la justice.

Les dossiers des procès laissés par la CNTB et conservés par la TGI sont souvent négligés par la délégation de la CSTB pendant ses descentes sur terrain, ce qui constitue un problème majeur dans ce secteur. Pour lui, cela crée des difficultés dans la gestion des conflits.

Concernant l’administration, les administrateurs communaux ont tous convergé sur la mésentente qui s’observe souvent entre les chefs collinaires et les notables collinaires. Les notables collinaires reçoivent, selon ces administratifs, des procès déjà réglés par l’administration à la base, ce qui fait que les conflits soient élastiques