• sam. Avr 13th, 2024

Education, un secteur irremplaçable dans le développement du pays

ByAdministrateur

Oct 20, 2023

MWARO, 19 oct (ABP) – les enseignants, les directeurs, les inspecteurs, les responsables des syndicats, les confessions religieuses et l’administration sont demandés de travailler en équipe pour améliorer la qualité de l’enseignement afin d’avoir un bon résultat dans les examens et concours nationaux. Cela a été dit le mardi, par le conseiller socioculturel du gouverneur de la province Mwaro Claver Ngurube dans une réunion organisée par la direction provinciale de l’éducation de Mwaro, à leur intention ainsi que les partenaires dans ce secteur. Il leur a appelé de conjuguer leurs efforts car le secteur éducatif est irremplaçable dans le développement du pays.

                                                                                        Vue partielle des participants

Au cours de la réunion, le directeur provincial de l’éducation à Mwaro Omer Barandagiye a indiqué que l’objectif de cette réunion était de voir ensemble le résultat obtenu dans les examens et concours nationaux dans l’année scolaire édition 2023 et de s’engager à franchir un pas pour cette année scolaire en cours, pour l’amélioration des résultats dans les examens et concours nationaux. Il a indiqué que le résultat obtenu dans le  concours national de 9ème année édition 2023 n’était pas appréciable comme on voulait. Au niveau national, la province Mwaro occupait la 11ème place avec 88,11%. Au niveau provincial, les communes Bisoro et Gisozi qui avait occupé les deux dernières places dans le concours national de 9ème année édition 2022, elles ont occupé les deux premières places dans le concours national édition 2023. La commune Ndava occupait la dernière place. Dans l’examen d’Etat édition 2023, au niveau national, la province Mwaro a obtenu 13% au moment où l’année scolaire 2021-2022, avait obtenu 19% et se classait la 11ème.

L’inspecteur provincial de l’éducation à Mwaro Richard Irakoze est revenu sur les facteurs d’échec dans les examens et concours nationaux. Il a cité notamment ceux dus aux élèves en soi comme des externes aux lieux d’aller réviser les matières, ils vont faire des activités génératrices de revenus comme le commerce ou le taxi-vélo. Il a cité en outre ceux liés au personnel des enseignants insuffisants, l’irrégularité au service, l’indiscipline, le manque d’assiduité et autres. Il a interpellé tout un chacun de conjuguer son effort dans ce secteur éducatif pour que la province Mwaro soit classée parmi les cinq premières provinces dans les examens et concours nationaux.