• dim. Avr 21st, 2024

Célébration de la journée internationale de la fille

ByAdministrateur

Oct 24, 2023

NGOZI, 20 oct (ABP) – Le Burundi s’est associé, vendredi le 20 octobre, aux autres pays pour célébrer la journée internationale de la fille. Les cérémonies ont eu lieu à Buye en commune Mwumba.

La ministre de la Solidarité nationale, des Droits de la Personne humaine et du Genre, Mme Imelde Sabushimike a fait savoir qu’au Burundi, cette journée est célébrée le 11 octobre de chaque année depuis 2019. Cette année, il n’a pas été possible de la célébrer à cette date parce que les  membres du gouvernement avaient beaucoup d’activités à l’agenda.

Selon la ministre Sabushimike, c’est une occasion d’évaluer le pas franchi dans la réalisation des droits de la fille en termes de protection et de promotion. Partout dans le monde, les filles rencontrent des difficultés les empêchant de réaliser leur plein développement. Elles sont donc confrontées à des problèmes liés aux perceptions dans les familles attribuant des traitements discriminatoires aux filles par rapport à leurs frères. Ce sont aussi les préjugés culturelles qui accordent beaucoup d’activités aux filles les empêchant de bien suivre en classe et les condamnant ainsi à suivre des études de cycle court  sans oublier qu’elles sont, à cet effet, exposées aux  mariages précoces.

Les filles sont aussi sujettes à des grossesses non désirées et des infections sexuellement transmissibles y compris le VIH/Sida.

La ministre ayant le genre dans ses attributions a souligné les grandes réalisations du gouvernement dans le cadre de la promotion des droits des filles. Elle a cité la  gratuité de l’enseignement de base permettant ainsi aux filles de fréquenter massivement les écoles. Elle a cité également les cantines scolaires, l’assistance en matériel scolaire aux familles pauvres, la création des Banques de développement des jeunes et des femmes, le programme PAEJ, le programme des filets sociaux Merankabandi etc.

La ministre Sabushimike a prodigué des conseils aux filles, axés notamment sur l’orientation dans les sections scientifiques et techniques, le respect des conseils des parents et des aînées, le travail dur et bien fait.

Notons que la journée internationale de la fille a été déclarée le 19 décembre 2011 par l’Assemblée générale des Nations Unies afin de reconnaître les droits des filles et les difficultés auxquelles elles sont confrontées dans le monde entier.