• sam. Mai 25th, 2024

Dix-huit familles des rapatriés en besoin d’être assistées

ByAdministrateur

Nov 14, 2023

BUBANZA, 4 nov (ABP) – Dix-huit familles des rapatriés en provenance de la République Démocratique du Congo, habitant en commune Bubanza (nord-ouest du Burundi), affirment qu’ils croupissent dans la misère. Ils demandent l’appui à de toute âme charitable, apprend-on sur place.

D’après M. Donatien Nsengiyumva, représentant de ces rapatriés, ils ont regagné leur patrie en 2003, répondant à l’appel lancé par les autorités de l’époque.

Il a ajouté qu’ils habitent, pour la plupart, en zone Mitakataka, et sont éparpillés dans différents ménages. Ils sont sans propriétés foncières, ni adresses physiques propres. Ils vivent des travaux champêtres, comme travailleurs dans des champs des autres, et d’autres sont des vieillards qui ne sont plus capables de travailler, poursuit M. Nsengiyumva.

Certains d’entre eux, contacté par l’ABP, déplorent qu’ils n’aient jamais bénéficié des animaux domestiques, qui ont été distribués par des projets de FIDA car ne remplissent pas les conditions requises comme celle d’avoir une propriété foncière et autres. D’autres indiquent qu’ils supportent à peine les études de leurs enfants.

M. Simon Manege, un de ces rapatriés en misère, déclare incapable de trouver une somme de 17 500 Fbu à payer pour ses cinq enfants qui étudient aux ECOFO sur place. Il dit qu’il les a, même, envoyés à l’école avec des cahiers et autres matériels insuffisants.

Mme Régine Nsaguye, une autre rapatriée âgée de 76 ans, a déclaré qu’elle souffre de la bronchite, mais qu’elle n’est pas capable de se procurer de la carte d’assistance maladies (CAM), alors qu’elle n’est plus à mesure de travailler pour trouver de l’argent.

Ils demandent des propriétés foncières et semences pour se restaurer et pouvoir répondre aux besoins de leurs ménages.

Quant à Venant Ndayiziga, directeur provincial de développement familial et social, il leur demande d’approcher cette direction et exposer leurs doléances, afin de plaidoyer en leur faveur.