• lun. Fév 26th, 2024

Le président égyptien et le MAE chinois discutent des relations bilatérales et du conflit à Gaza

ByAdministrateur

Jan 17, 2024

LE CAIRE, 15 jan (Xinhua) – Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi a rencontré dimanche le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, en visite au Caire. Au cours de leur entretien, les deux parties ont discuté des moyens à leur disposition pour renforcer les relations bilatérales, et ont souligné la nécessité de parvenir à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza.

Wang, qui est également membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, a d’abord transmis les salutations les plus cordiales du président chinois Xi Jinping à M. Al-Sissi.

Il a déclaré que MM. Xi et Al-Sissi avaient noué une solide confiance mutuelle et une profonde amitié, deux éléments qui constituent « la garantie stratégique la plus forte pour les relations sino-égyptiennes ».

La Chine et l’Egypte ont consolidé leur confiance politique mutuelle, ont obtenu des résultats fructueux grâce à leur coopération pragmatique, et se comportent comme de grands pays responsables dans les affaires régionales et internationales. Leurs relations bilatérales progressent désormais sur une « voie rapide », et ont atteint leur « meilleur niveau » historique sous la direction et grâce aux soins de leurs dirigeants, a déclaré le chef de la diplomatie chinoise.

Pour sa part, M. Al-Sissi a demandé à M. Wang de transmettre ses respects et ses plus sincères salutations au président Xi.

Il a félicité la Chine pour les grandes réalisations qu’elle a accomplies en matière de développement sous la direction du président Xi, ainsi que pour son rôle croissant dans les affaires internationales.

La Chine est un grand pays, et aucun pays ou force ne pourra arrêter ses progrès, a déclaré le dirigeant égyptien, réitérant que l’Egypte adhérerait toujours au principe d’une seule Chine, et s’opposait à toute ingérence dans les affaires intérieures chinoises.

Wang a également indiqué que la Chine soutenait fermement les efforts du président égyptien pour guider son pays vers une voie de développement adaptée à ses propres conditions, s’opposer aux ingérences extérieures dans ses affaires intérieures, sauvegarder sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts de développement, poursuivre une politique étrangère indépendante et jouer un rôle plus important dans les affaires internationales et régionales.

La Chine souhaite faire du 10e anniversaire de l’établissement du partenariat stratégique global Chine-Egypte une occasion de renforcer l’alignement des stratégies de développement des deux parties, de promouvoir une coopération pragmatique accrue pour obtenir de meilleurs résultats, et de travailler ensemble pour faire progresser leur modernisation respective, a-t-il ajouté.