• sam. Avr 20th, 2024

Clôture de la prière interconfessionnelle d’action de grâce organisée par le parti CNDD-FDD

ByAdministrateur

Fév 5, 2024

GITEGA, 29 jan (ABP) – Le parti au pouvoir CNDD-FDD a procédé, samedi le 27 janvier 2024, à la clôture de la prière interconfessionnelle d’action de grâce de trois jours qu’il avait organisée à l’aérodrome de Gitega (centre du Burundi) pour rendre grâce à Dieu pour les bienfaits qu’Il a offerts aux Bagumyabanga et de lui confier l’année 2024, a-t-on constaté l’ABP sur place.

Etaient présents dans ces cérémonies, le couple présidentiel, le Secrétaire général du CNDD-FDD, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, le Premier ministre burundais, certains ministres, les sénateurs et députés, les cadres et hauts cadres du pays ainsi que les membres des confessions religieuses.

Dans ses conseils, le Secrétaire général du parti CNDD-FDD, M. Réverien Ndikuriyo, a déclaré qu’il faut d’abord préserver la paix et la sécurité pour arriver à la vision 2040-2060. Il a indiqué que tous les enseignements dispensés dans cette prière seront condensés dans un recueil pour être enseignés à tous les citoyens.

Ndikuriyo a exhorté les leaders incapables de travailler au rythme des autres pour développer le pays à démissionner dans leurs fonctions. Il a également conseillé les opérateurs économiques de se fixer des objectifs du développement durable. Il a aussi prôné le retour des élèves à l’internat pour qu’ils apprennent à cohabiter et consolider l’unité entre les jeunes.

Rappelant aux leaders que Gitega est la capitale politique du pays, le Secrétaire général du parti CNDD-FDD a recommandé que les institutions et les ministères concernés déménagent vers Gitega car, a-t-il estimé, il n’y a pas de raison de rester à Bujumbura.

En marge de la clôture de cette prière, le président de la République du Burundi a demandé aux leaders de prendre le devant dans la mise en œuvre de la vision 2040-2060. Il a enfin prié pour le parti CNDD-FDD afin qu’il continue à éclairer et développer le Burundi.

Signalons que les Bagumyabanga ont contribué un montant de 402.343.175 BIF pour la construction de l’autel de Dieu dit en kirundi « Igicaniro c’isezerano », dont 134.915.550 BIF collectés au cours de cette prière et une somme de 267.427.625 BIF rassemblée dans toutes les zones du pays à l’occasion de la prière organisée chaque dernier jeudi du mois.