• sam. Avr 20th, 2024

Appel à l’implication de tous pour l’achat et la vente de la récolte du maïs au prix fixé par l’Etat

ByAdministrateur

Fév 26, 2024

BUBANZA, 20 fév (ABP) – Le gouverneur de la province Bubanza, M. Cléophas Nizigiyimana, appelle les administratifs, les forces de l’ordre et les responsables du domaine de l’Agriculture et de l’Elevage dans cette province à s’approprier de la collecte de production du maïs au prix qui a été fixé par l’Etat, a-t-on appris lors de la réunion qui a été organisée par le gouverneur de province à leur intention vendredi dernier.

La production du maïs attendue en province Bubanza est de 13.370 tonnes, dont 1.587 escomptés dans les marais de la commune Musigati, qui était le fief de la canne à sucre.

Le gouverneur Nizigiyimana et le représentant de la Coopérative d’investissement agro pastoral (CIAP), M. Evrard Ndayikeje, ont fait savoir que l’objectif de cette collecte de la récolte du maïs est de protéger les agriculteurs contre des commerçants qui sont en train d’acheter, en cachette, le maïs à un prix oscillant entre 1000 et 1200 FBu le kilogramme alors que l’Etat a fixé le prix du kilogramme à 1700 FBu.

M. Emmanuel Ndikubaganwa, Directeur du Bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage (BPEAE), indique que toutes les 15 zones de la province Bubanza possèdent déjà de hangars pour le stockage de cette production de maïs. Ceux qui sont chargés de collecter la récolte sont appelés à acheter du maïs bien sec, à vérifier le bon usage des balances et à prioriser la récolte des agriculteurs avant celle des commerçants, a-t-on appris sur place.

A noter que l’achat de cette production du maïs a été organisé par l’Etat, à travers l’Agence nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (ANAGESSA) et sera mise en œuvre par la Coopérative d’investissement agro pastoral (CIAP) en province Bubanza.