• dim. Avr 21st, 2024

Imprégnation des membres et du personnel de la CENI sur l’éducation électorale pour les échéances électorales de 2025

ByAdministrateur

Fév 26, 2024

BUJUMBURA, 20 fév (ABP) – La Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burundi a organisé depuis mardi le 20 février 2024 un séminaire-atelier de quatre jours d’imprégnation des membres et du personnel de la CENI sur l’éducation électorale pour les échéances électorales de 2025.

Dans son mot d’ouverture, le président de la CENI, M. Prosper Ntahorwamiye, a rappelé que les élections sont un aspect important de la démocratie et un processus de choix des personnes qui représentent le peuple dans les institutions, à travers un système électoral mis en place et défini dans les lois du pays.

Dans sa présentation, M. Ntahorwamiye s’est focalisé sur deux points, à savoir le cycle électoral et les systèmes électoraux.

                                                                                           Vue partielle des participants

Pour le cycle électoral, il a indiqué qu’il comporte trois phases, dont la phase pré-électorale, la phase électorale et la phase post-électorale.

Quant aux objectifs du système électoral, il a fait savoir que ce système vise à assurer une assemblée représentative, faciliter et accréditer les élections, contribuer à l’épanouissement, à la gestion et à la résolution des conflits dans le pays concerné, et promouvoir la stabilité.

A l’issue de ce séminaire-atelier, les membres et le personnel de la CENI auront une compréhension commune des différentes thématiques qui seront développées dans la conduite du processus électoral, d’après le président de la CENI.

« Au moins tout le personnel de la CENI, surtout celui qui sera appelé à enseigner les structures décentralisées au niveau provincial (CEPI) et au niveau communal (CECI), puisse être suffisamment outillé pour bien enseigner et encadrer le processus électoral », a déclaré M. Ntahorwamiye.

Notons qu’à cette occasion, le président de la CENI n’a pas manqué de souligner que la CENI va tenir compte des leçons apprises dans le processus électoral de 2020.