• dim. Avr 21st, 2024

L’ARCA et l’ASSUR à l’œuvre pour vulgariser le code des assurances

ByAdministrateur

Fév 29, 2024

CIBITOKE, 28 fév (ABP) – L’Agence de régulation et de contrôle des assurances (ARCA), en collaboration avec l’Association des assureurs du Burundi (ASSUR), a organisé mardi le 27 février, au chef-lieu de la province Cibitoke (nord-ouest du Burundi), un atelier pour sensibiliser les administratifs et commerçants sur les assurances et vulgariser le code des assurances.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire général de l’ARCA, M. Joseph Butore, a indiqué que le but de l’atelier était d’informer les administratifs communaux sur l’assurance de responsabilité civile des exploitants des immeubles commerciaux en matière d’incendie ou d’explosion, et de susciter leur implication dans le respect de cette obligation en faisant assurer les marchés gérés par les communes.

Il s’agit aussi d’une opportunité pour appeler les commerçants à souscrire à l’assurance de responsabilité civile des exploitants des immeubles commerciaux en matière d’incendie ou d’explosion pour protéger les clients qui viennent dans les établissements commerciaux, a-t-il renchéri.

Pour M. Butore, l’activité constitue une dernière étape d’une vaste campagne de sensibilisation de la population sur les assurances et de vulgarisation de la loi Nº1/06 du 17 juillet 2020 portant révision de la loi Nº1/02 du 7 janvier 2014 portant code des assurances du Burundi que l’ARCA a entamée dans tout le pays depuis 2021. Il a indiqué que chaque année, on sillonne quelques provinces. Celles prévues en 2024 et qui restaient sont Cibitoke où on a fait le lancement, Bubanza, Bujumbura, Cankuzo, et Mwaro.

A travers de telles descentes dans tous les coins du pays, M. Butore a révélé qu’il y a des textes bien analysés et fignolés, mais qui dorment dans des tiroirs pour rester méconnus des destinataires. C’est ce qui a motivé l’organisation de ladite campagne pour vulgariser le contenu des textes régissant l’assurance au Burundi.