• mar. Avr 16th, 2024

Prière œcuménique d’action de grâce à la permanence nationale du parti CNDD-FDD

ByAdministrateur

Mar 1, 2024

BUJUMBURA, 1er mars (ABP) – Le parti CNDD-FDD a organisé ce jeudi   29 février 2024 une prière œcuménique d’action de grâce à la permanence nationale de ce parti sous le thème : « Bagumyabanga, dans l’unité, faisons des actions qui nous unissent pour un Burundi émergent en 2040 », en se référant sur le passage biblique tiré de l’Evangile selon Saint Mathieu 7 :7-11.

Cette prière a vu la participation du couple présidentiel, du secrétaire général du parti CNDD-FDD, le président de l’assemblée nationale et des hauts cadres de l’Etat, a- t-on constaté sur place.

Vue partielle des participants

Dans son mot de circonstance, le chef d’Etat a d’abord remercié le Tout-Puissant pour avoir gardé le Burundi au cours de ce mois écoulé. Il a conseillé les Bagumyabanga qui habitent la ville de Bujumbura à s’atteler   aux activités génératrices de revenus en pratiquant l’agriculture et l’élevage, en plus de de leurs activités habituelles, en vue d’améliorer leurs conditions de vie.
Selon le président Ndayishimiye, ceux qui souhaitent vivre dans de bonnes conditions doivent fournir des efforts car, a-t-il précisé, Dieu n’aime pas les paresseux. « Nous avons oublié le don que Dieu nous a fait, venez et restez dans l’alliance. Dieu a donné à chacun selon ses capacités. Il a ajouté : Ayons le cœur et le désir d’être avec Dieu », a-t-il souligné.

Pour sa part, le secrétaire général du parti CNDD-FDD, M. Révérien Ndikuriyo a fait savoir que le mois de février a été marqué par de nombreuses bénédictions ajoutant néanmoins que cette prière intervient au lendemain d’une attaque perpétrée par un groupe terroriste, ayant coûté la vie à   des personnes innocentes à Buringa de la commune Gihanga en province de Bubanza.

Il a ainsi demandé aux Bagumyabanga   qui ont pris part à cette prière, d’observer une minute de silence en la mémoire des victimes de cette attaque meurtrière. A cette occasion, il a invité les Bagumyabanga à contribuer à la sauvegarde de   la paix et de la sécurité. M Ndikuriyo n’a pas manqué d’exhorter les Bagumyabanga à s’atteler aux travaux d’auto-développement en vue de soutenir le développement durable du pays car, a- t-il précisé, « Nous ne pouvons pas atteindre un avenir meilleur si nous ne travaillons pas ensemble ».

Il a fait savoir que pendant le mois de février, il a pu visiter   451 zones du pays.  Le maintien de la paix et de la sécurité et les stratégies à mettre en œuvre pour promouvoir le développement socio- économique étaient chaque fois au centre des échanges entre les Bagumyabanga et le secrétaire général du parti CNDD- FDD.  M. Ndikuriyo, a constaté que dans toutes les zones visitées, les Bagumyaganga   sont engagés à soutenir la vision du président de la République d’avoir le pays émergent en 2040 et développé en 2060.

Pour sa part, le pasteur Isidore Mbayahaga a, dans son enseignement fait remarquer aux plus hautes autorités de la République   que Dieu bénit le travail de nos mains, leur rappelant aussi que les prières ne suffisent pas pour développer le pays. D’après le pasteur Mbayahaga, Dieu bénira le travail fait par les mains.  Ainsi, a-t-il dit, « Priez et travaillez dur et nous irons loin vers le pays que nous voulons ».