• mar. Avr 23rd, 2024

Le gouverneur conclut sur le conflit opposant la Société Imena Soma Usubire et ses ex-employés

ByAdministrateur

Mar 17, 2024

KAYANZA, 15 mars (ABP) – Le gouverneur de la province Kayanza, Rémy Cishahayo entouré de ses conseillers en charge des affaires socioculturelles et juridique, a procédé, le 11 mars 2024, à la conclusion du conflit qui liait, pendant un certain temps, 117 employés récemment virés par leur employeur, la Société Imena Soma Usubire, pour cause économique.

Au cours de cette troisième confrontation, le gérant de la société Imena Soma Usubire, M. Evariste Ngayempore, a souligné que les 117 employés récemment licenciés ont été réhabilités dans leur droit, en bénéficiant des indemnités de licenciement calculées tenant compte du salaire de base et cela, conformément à l’article 153 du code du travail qui stipule que l’employé ayant une ancienneté de moins de trois ans reçoit automatiquement comme indemnité de licenciement la moitié de la rémunération mensuelle moyenne. De plus, a-t-il laissé entendre, ces employés ont également bénéficié des indemnités de logement et celles de sécurité sociale.

De leur côté, les représentants de ces employés ont signalé que ces indemnités ont été mal calculées. Ils devraient bénéficier, selon leurs dires, des indemnités de préavis de mise en chômage économique et celles de licenciement.

Dans sa conclusion, le gouverneur de la province Kayanza, a souligné qu’en tant qu’œil du chef de l’Etat, il doit être impartial, en protégeant la population et les sociétés, du fait qu’elles permettent de booster l’économie nationale.  D’après lui, les employés virés par la société Imena ont bénéficié leurs indemnités à savoir celles de licenciement, celles de sécurité sociale ainsi que celles de logement. De tout ce qui précède, il a demandé à ceux qui n’ont pas été régularisés de se confier aux dirigeants de ladite société pour que leurs indemnités soient bien calculées et versées sur leurs comptes.

Quant à la société Imena Soma Usubire, il a  promis de bien accueillir les employés qui la consulteront.

Le représentant des employés, M. Léonce Irabaruta, quant à lui, il a exprimé son insatisfaction vis-à-vis de cette sentence, promettant de saisir les organes compétents de la présidence de la République.

Rappelons que ces employés ont été virés  de la Société Imena Soma Usubire depuis le 1er février 2024.

Vue partielle des employés récemment virés par leur employeur