• mar. Avr 16th, 2024

Dialogue sur les résultats du document de stratégie pays 2018-2023 et la présentation  des perspectives  pour la période 2024-2028 du Groupe de la BAD

ByAdministrateur

Mar 21, 2024

BUJUMBURA, 20 mars (ABP) – Le Premier ministre de la République du Burundi, Gervais Ndirakobuca a rehaussé  de sa présence  le 19 mars 2024, les travaux d’un atelier de restitution des résultats du document de stratégie pays 2018-2023 et la présentation des perspectives pour la période 2024-2028, du Groupe de la BAD au Burundi à l’intention des ministres et les hauts cadres du gouvernement.

Ndirakobuca a indiqué que la BAD a entretenu avec le Burundi une longue histoire de coopération avec un financement d’une centaine d’opérations et a marqué  un impact socio-économique positif sur le bien-être de la population burundaise. Il a fait remarquer que les interventions de la BAD se sont toujours  alignées aux priorités et aux  stratégies  sectorielles du gouvernement, tout en signalant que ces interventions se sont focalisées notamment dans le domaine des infrastructures, de  l’énergie, du transport, de l’agriculture. C’est aussi un éclairage dans  d’autres domaines d’intérêt majeur pour le pays comme l’emploi des jeunes et le renforcement de leurs compétences pour une meilleure employabilité, le genre et  la lutte contre  le changement climatique, a précisé le Premier ministre burundais.

D’après lui, la BAD a fortement contribué à l’atténuation des facteurs de fragilité du pays entre autres la réduction des inégalités sociales, l’amélioration  des conditions de vie de la population et aux renforcements  du capital humain, à travers ses différents mécanisme de financement pour la période 2019-2023. Le Burundi aimerait que la BAD continue à l’accompagner dans les  domaines des infrastructures et élargit ses intentions  dans le domaine du  capital humain  pour faire  face aux défis de compétences qualifiés  dans les administrations  et dans les métiers de pointe visant la vision de l’émergence, à  travers le prochain document  de stratégie pays 2024-2028.

De son côté, le ministre des Finances, du Budget  et de la Planification Economique, Audace Niyonzima, a  précisé que ce document des stratégies pays des années  2018-2023 avait un financement de 496 millions de dollars pour les 21 projets de différents secteurs à  savoir  l’énergie, l’agriculture, le développement rural, social, l’eau et assainissement ainsi que des opérations multisectorielles. Pour ces secteurs, ils ont  décaissé environ de 37 %, a-t-il poursuivi, et il y aura la continuité  de ces projets qui restent en vue d’atteindre l’objectif du gouvernement du Burundi  à travers  la BAD.

La directrice générale de la BAD pour l’Afrique de l’Est, Mme Nnenna Nwabufo a indiqué que  le groupe de la BAD et le Burundi  entretiennent une longue relation de coopération, qui a démarré en 1968. Elle a rappelé  depuis le  début  de ses opérations au  Burundi  en 1974, il a financé des projets  dans les différents  secteurs de la vie socio-économique en vue de soutenir  la vision du gouvernement du Burundi, pays émergent en 2040 et développé en 2060. Elle a salué  les résultats  obtenus dans la mise en œuvre du document de stratégie pays 2018-2023.

Elle a  également affirmé  que la BAD, à travers ses nouveaux cadres de collaboration, continue  à soutenir les efforts des autorités burundaises et la mise en œuvre du Plan National de Développement.

Lors de cet atelier, le  ministre en charge des finances et le responsable du groupe de la BAD au Burundi ont signé l’accord de don pour la réalisation du projet ferroviaire conjoint, Tanzanie-Burundi-RDC, qui va commencer le processus dans le mois de juillet courant.

Mme Nnenna Nwabufo