• dim. Mai 19th, 2024

Les chefs de services doivent s’intéresser aux questions en rapport avec la vie de la province

ByAdministrateur

Avr 5, 2024

KARUSI, 4 avr (ABP) – La situation sécuritaire, l’hygiène et l’assainissement, l’élevage des lapins, ainsi que la vente des graines de maïs sont les points saillants qui ont marqué la réunion des chefs de services provinciaux organisée mercredi le 3 avril par le gouverneur de province, Mme Dévote Nizigiyimana.

Le ménage d’un responsable des coopératives en commune Gihogazi a été la cible d’un lancement d’une grenade qui, heureusement, n’a pas causé de dégâts, d’après le commissaire provincial Juvénal Nimbona.

Il a évoqué des cas d’infanticide dus aux grossesses non désirées en communes Shombo, Gitaramuka et Bugenyuzi ; un cas de viol enregistré en commune Gihogazi et un cas de noyade en commune Gitaramuka. La même source a signalé des cas de coups et blessures dans plusieurs coins de la province.

La population et les services provinciaux ont répondu positivement à l’appel du président de la République concernant l’élevage des lapins, mais précisé le gouverneur Nizigiyimana, qui a déploré une perte énorme des lapereaux énorme. Le même constat a été soulevé par le responsable provincial du mouvement coopératif, M.  Evariste Nsananiye.

Le directeur du Bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage (BPEAE), M. Jean Séverin Sinzobatohana, a expliqué ce phénomène par la collecte des urines qu’on laisse à côté des clapiers. Concernant l’hygiène et l’assainissement, le gouverneur de Karusi a recommandé la synergie de la police, des techniciens de la promotion de la santé et de l’administration pour vérifier l’existence et l’usage convenable des latrines dans des lieux publics.

Le médecin provincial, Dr Léonidas Nzisabira, tout en encourageant le gouverneur de province, a proposé la prise des sanctions envers les responsables des milieux malsains. Il a insisté sur la propreté dans des restaurants, cafétérias, marchés, bistrots et d’autres lieux publics.

S’agissant de la vente des graines de maïs, la province Karusi a déjà collecté plus de 5.000 tonnes, a informé le directeur du BPEAE, signalant que les achats, qui avaient été momentanément arrêtés parce que les salles de stockage étaient débordées, allaient être relancés dès mercredi le 3 avril. Il a demandé la sensibilisation des vendeurs à l’ouverture des numéros de compte dans les COOPECs afin de faciliter le paiement.

Le gouverneur Nizigiyimana a félicité le personnel du parquet pour l’inspection des cachots et la réduction de la population carcérale.