• mar. Mai 21st, 2024

Destiny focus association aide les enfants démunis de Kibenga rural

ByAdministrateur

Avr 18, 2024

BUJUMBURA, 16 avr (ABP) – « Destiny focus association », une association née en 2018, aide les enfants démunis de Kibenga rural (Kibenga lac) dont les parents ont subi des inondations suite à la montée des eaux du lac Tanganyika, a indiqué Mme Béatrice Nibizi, la présidente de cette association, lors d’une interview qu’elle a accordée vendredi le 12 avril à l’ABP.

Avant la montée des eaux du lac Tanganyika, il y avait des familles pauvres qui vivaient au bord de ce lac, dans de petites huttes, qui ont subi des inondations et ont été contraintes de déménager, d’après Mme Nibizi, signalant que les enfants de ces familles se sont retrouvés en situation de rue. Ces derniers quémandaient de la nourriture, faisaient des tapages, volaient et insultaient tout passant, a fait savoir Mme Nibizi, ajoutant qu’ils mangeaient les déchets des poubelles. Quant à leurs parents, ils sont allés vivre dans des chantiers et font de petits commerces pour survivre, a-t-elle dit.

C’est à ce moment qu’en commun accord avec leurs parents et sur les fonds de sa famille, la présidente de « Destiny focus association » a commencé à rassembler ces enfants pour les aider en leur donnant de la nourriture après le culte du dimanche, à l’instar des mamans dimanches, et quelques matériels pour répondre à leurs besoins élémentaires. Avec le temps, elle s’est rendu compte qu’elle ne pouvait pas couvrir tous les besoins de ces enfants car, a-t-elle fait remarquer, le nombre de ces enfants est allé grandissant, passant de 15 en 2018 à 40 enfants de tous les âges. Elle a fait recours aux amis qui lui ont conseillée de créer une association, d’où la naissance de « Destiny focus association ».

Selon Mme Nibizi, cette association couvre les besoins de ces enfants en matière d’éducation. Mais elle compte étendre son intervention envers ces enfants en couvrant d’autres besoins en matière de santé pour qu’ils puissent bénéficier des soins de santé ainsi que des cartes d’assurance-maladie.

En matière d’éducation, « Destiny focus association » octroie aux enfants du matériel scolaire nécessaire. Il y a aussi un encadreur qui effectue des visites à l’école où ces enfants étudient pour faire le suivi et se rassurer qu’ils restent à l’école, a expliqué Mme Nibizi. Ces enfants bénéficient également d’un encadrement spirituel pour les amener à adopter des comportements dignes et s’intégrer dans la société. La même association dispose d’autres encadreurs qui dispensent des cours de renforcement à ces enfants pour qu’ils aient de bonnes notes en classes. Ces enfants les apprennent différents jeux qui les aident à s’épanouir, a souligné la présidente de ladite association.

Cependant, des défis ne manquent pas, selon Mme Nibizi, qui a évoqué l’insuffisance de la nourriture car les enfants augmentent du jour au jour, le problème d’accès aux soins de santé et le manque de cartes d’indigence. Cette association a besoin de psychologues pour participer dans la gestion de ces enfants dont les comportements dénotent des attitudes des enfants de la rue, a-t-elle dit.

Par ailleurs, Mme Nibizi déplore le comportement de certains parents qui fuient leurs responsabilités envers leurs enfants, croyant que cette association va les suppléer. Elle exhorte ainsi ces parents à garder leurs rôles de parents car, a-t-elle signifié, « Destiny focus association » ne sépare pas les enfants de leurs parents. Elle est là pour assurer la restauration de ces enfants, leur éducation et d’autres besoins pour qu’ils vivent et restent dans les familles respectives. Elle a tout de même révélé que cette association vit des cotisations en provenance des âmes charitables.

Mme Nibizi se félicite de voir que son association a pu tirer ces enfants de la situation de rue dans laquelle ils étaient auparavant. Elle a ainsi lancé un appel à la population burundaise d’aider ces enfants, expliquant qu’aider un enfant, c’est aider une nation. Elle sollicite l’intervention de la société civile et des ONGs (Organisations non gouvernementales) pour aider ces vulnérables de Kibenga lac qui ont subi les inondations.

L’objectif de « Destiny focus association » est que chaque enfant ait sa destinée en matière d’habitat, d’éducation et de citoyenneté, a renchéri Mme Nibizi.

Selon M. Mélance Nijimbere, chargé de l’éducation de ces enfants au sein de « Destiny focus association », il s’observe une certaine amélioration au niveau des résultats reçus en classe depuis que ladite association a pris en charge leur éducation. Il a signalé que ces enfants commencent à penser à leur avenir et que même les absences en classes ne s’affichent plus. Les enseignants de ces enfants témoignent aussi qu’il y a une nette amélioration au niveau des résultats.

« Destiny focus association » aide les enfants depuis l’école primaire jusqu’à ce qu’ils terminent leurs études, a-t-il dit, ajoutant que les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de scolarité sont pris en charge par cette association dans la restauration.

Quant à Arthur Niyomwungere, un enfant de 16 ans qui étudie en 6ème année à l’ECOFO Kinindo et qui bénéficie des services de « Destiny focus association », il a fait savoir qu’il est suivi par cette dernière depuis 2018. Il a d’abord approché les enfants de Mme Nibizi pour pouvoir manger et jouer avec eux jusqu’à ce qu’ils découvrent que c’est un enfant de la rue. Il remercie beaucoup Mme Nibizi qui les a aidés en leur donnant de la nourriture, ce qui les a motivés à poursuivre les études. Il demande aux autres enfants qui vivent dans des situations pareilles de ne pas désespérer et de chercher quelqu’un à qui se confier pour avoir une assistance.