• mer. Juin 19th, 2024

La population appelée à travailler dans la quadrilogie pour une justice pour tous

ByAdministrateur

Avr 26, 2024

MWARO, 18 avr (ABP) – Le ministre de la justice, Domine Banyankimbona a effectué mardi le 16 avril 2024, une descente dans la province Mwaro pour écouter les doléances de la population.

Les conflits fonciers étaient la principale préoccupation qui hante de pas mal de gens de cette province.

Lors de cette séance, le ministre Banyankimbona a indiqué que le secteur de la justice figure dans les piliers qui font la vie du pays. Sans la justice pour tous il n’y aurait pas de développement et même le Burundi émergeant en 2040 et développé en 2060 serait difficile à atteindre au moment où on ne changerait pas de comportement.

Vue parttielle de la population

Elle a prodigué des conseils aux magistrats, aux justiciables et notables. Elle a conseillé d’abord les magistrats de relire souvent les codes et lois car, ces derniers changent momentanément, de pencher toujours en Dieu dans leur activité quotidienne et servir la population sans demander quoi que ce soit. Selon Domine Banyankimbona, la justice n’est pas vendable et achetable.

Quant aux justiciables, ils ont été priés d’exécuter des jugements rendus par les tribunaux sinon qui fera une rébellion sera frappé par la loi. Elle leur a interpellé à s’atteler aux travaux de développement au lieu de perdre du temps devant les tribunaux.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Mwaro, col Gaspard Gasanzwe a fait savoir que la population est à l’œuvre dans les travaux de développement. Mais des défis ne manquent pas, selon lui, surtout dans le secteur de la justice. Parmi les défis qui hantent la justice à Mwaro, il déclaré le mauvais comportement de certains agents de l’ordre judiciaire, la corruption, la rébellion aux jugements rendus.

Le gouverneur Gasanzwe a indiqué que l’administration travaille quelques fois en collaboration avec les agents de l’ordre judiciaire pour corriger quelques irrégularités dans ce secteur.