• mer. Juin 12th, 2024

Le Chef de l’Etat appelle le personnel du ministère de l’agriculture à s’investir corps et âme pour le bien-être de la population

ByAdministrateur

Mai 21, 2024

CANKUZO, 20 mai (ABP) –  Le président de la République, M. Evariste Ndayishimiye appelle les responsables du ministère de l’Environnement,  de l’Agriculture et de l’Elevage, à travailler fort pour le bien être de la population. Cet appel leur a été lancé, lors d’une réunion d’auto-évaluation qu’il a tenue à leur intention, en vue d’avoir une même vision du développement.

Le ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Prospère Dodiko, a indiqué lors de cette réunion que la récolte de maïs a été bonne mais que 10% environ de champs de haricots seront moins productifs suite au départ précoce des pluies pour cette saison culturale B.

En ce qui est de la collecte de la récolte de maïs, le ministre Dodiko a fait savoir que l’ Agence Nationale de Gestion du Stock de Sécurité Alimentaire (ANAGESSA) a déjà collecté 33000 tonnes de grains mais, qu’il reste 30000 tonnes non encore collectées.

                                                                                                                    Vue partielle des participants

Il a profité de l’occasion pour annoncer que la culture de maïs local devra être valorisée, parallèlement aux maïs hybrides, étant donné qu’elle est suffisamment rentable si elle est bien fertilisée.

Pour la saison culturale C, le ministre Dodiko a signalé que les fertilisants de FOMI sont déjà disponibles.

S’agissant de la  mise en commun des champs, il a indiqué que cette décision donne de bons fruits du fait que tous les agriculteurs cultivent et appliquent simultanément des fertilisants, a témoigné le ministre en charge de l’agriculture. Il a indiqué par ailleurs que les agronomes seront bientôt outillés de smartphones par l’aide de FIDA afin d’actualiser toutes les données nécessaires.

Prenant la parole, le président Ndayishimiye s’est dit satisfait du pas franchi dans le domaine agricole rappelant que son objectif est le développement des ménages et du pays.

En effet, pour y arriver, les responsables administratifs et agricoles doivent sensibiliser beaucoup plus la population à la fertilisation des cultures et au curage des courbes de niveau, soulignant que  tout le monde doit s’y impliquer.

Il a interpellé tous les intellectuels à servir de modèles.

Le chef de l’État n’a pas manqué de les appeler à irriguer les cultures pour faire face à la sécheresse.   Il a demandé aux responsables de l’ANAGESSA de veiller à la bonne gestion et conservation de la récolte collectée de maïs, afin d’éviter les pertes.

En ce qui est de la cuniculture, M. Ndayishimiye a encouragé la population à s’impliquer davantage  à son développement et à la création des unités de transformation des lapins.

Il a, enfin, recommandé aux leaders de changer de mentalité et de travailler pour le bien être de toute la population, en évitant la corruption