• mer. Juin 12th, 2024

Remise et reprise à la direction générale de l’ONATEL

ByAdministrateur

Mai 21, 2024

BUJUMBURA, 20 mai (ABP) – Le secrétaire permanent du ministre des TIC, M. Ferdinand Manirakiza a procédé, lundi, le 20 mai 2024, au siège de l’ONATEL, à la remise et reprise entre le directeur général sortant, M. Privat Kabeba et M. Sixte Niyuhire, le nouveau directeur général  de l’Office national des télécommunications (ONATEL).

M. Manirakiza a, dans son allocution, remercié le directeur sortant  pour la bonne collaboration, ses engagements et sacrifices pour la bonne marche et le développement de cet office. Il a également félicité  le nouveau directeur général et ses collaborateurs et lui a souhaité beaucoup de succès dans ses nouvelles fonctions respectives.

Le directeur général sortant, a remis solennellement les dossiers de la direction et présenté les quelques éléments qui les composent. Il s’agit  les équipements de bureau du directeur général, les documents fondamentaux de références  pour la gestion de l’entreprise notamment le statut de l’office, le code de société privée et publique, le code de travail, du marché public, le statut du personnel, le décret de création de l’ONATEL ainsi que le décret pour  des annales.

Les dossiers qui sont en cours de traitement sont entre autres  l’inventaire, la révision du statut du personnel pour se conformer au code du travail en vigueur, les dossiers judiciaires, le suivi des dossiers en rapport avec la réhabilitation du port et de l’aéroport de Bujumbura, dossier du suivi d’INSS pour la remise gracieuse des pénalités et le dossier de la mutuelle de la fonction publique.

Le nouveau directeur de l’ONATEL a remercié le directeur général sortant pour les activités ciblées qui sont en cours. Il a profité de cette occasion pour lancer un message aux travailleurs de l’ONATEL  de se donner corps et âme  pour que ces dossiers qui sont en cours soient réalisables.

M. Niyuhire a exhorté également les clients de cet office de communiquer,  chaque fois qu’ils  rencontrent des difficultés ou qu’ils voient une opportunité que l’ONATEL peut exploiter pour l’intérêt de ces derniers.