• mer. Juin 12th, 2024

La zone Ngoma bientôt désenclavée

ByAdministrateur

Mai 23, 2024

CIBITOKE, 21 mai (ABP) – C’est un ouf de soulagement et un espoir pour les habitants de la zone Ngoma en général, et de la colline Mugimbu en particulier, que leur zone, l’une de cinq zones qui composent la commune Murwi, province Cibitoke, sera bientôt désenclavée.

Ce sentiment d’espoir part de la semaine dernière, quand deux engins constitués d’une machine niveleuse et d’un rouleau compresseur sont arrivées à Mugimbu, pour débuter les travaux de traçage de la route reliant la zone Ngoma de la commune Murwi à la zone Gasenyi de la commune Buganda.

Selon des témoins contactés sur place, lesdites machines proviennent de la Présidence de République, et font suite à la visite du Chef de l’Etat en 2023, chez un natif de la colline Mugimbu, qui venait de quitter le Canada pour venir investir dans sa zone natale. Docteur en médecine, cet investisseur du nom de Jackson Nahayo, propriétaire de la « Clinique Ubuntu », sise en commune Buganda, avait plaidé, auprès du Président de la République, pour un appui en machines pouvant aider au traçage de cette route, reliant sa commune natale Murwi à la commune Buganda. Il avait même promis qu’au niveau local, le carburant pour ces engins sera à la charge des habitants de la zone.

Cette route d’environ 10 kilomètres sera achevée avant le début de la saison culturale 2025A. Pour y arriver, ce promoteur du développement en compagnie d’un représentant de la commune et des administratifs à la base des collines Ngoma, Nyabubuye, Mugimbu et Mahande, se sont entretenus avec la population dimanche, le 19 mai 2024 pour s’entendre sur la contribution en main d’œuvre ou en argent, en vue de l’aboutissement de ce projet de construction d’une route.

Pour Martin Ndikumana, représentant du comité central de Mugimbu (MCC), chaque habitant été appelé de contribuer à la hauteur de ses moyens, dans le but de désenclaver leur zone. Les habitants de Mugimbu et d’autres collines avoisinantes ont approuvé à l’unanimité la collecte des contributions pour achat du carburant et d’autres besoins, et ont exigé des reçus pour quiconque versera sa contribution.

Comme il s’agit d’un projet local, ils se sont convenus qu’il n’y aura pas d’indemnisation.

Quant à l’intérêt de cette route, les habitants de la zone Ngoma restent convaincus que leur zone est plus productive, en bananeraies, haricots, colocases, manioc et d’autres par rapport à d’autres zones de leur commune. Ainsi, une fois cette route terminée, les véhicules vont y accéder pour acheter de la bière locale de banane, des produits vivriers, le transport par motos ou véhicules sera facile, sans parler de l’ambulance en cas de maladie, témoigne la population