• ven. Juin 14th, 2024

Promouvoir le secteur de l’éducation, priorité du gouverneur de Ngozi

ByAdministrateur

Mai 23, 2024

NGOZI, 21 mai (ABP) – La promotion du secteur de l’éducation constitue désormais la priorité de l’administration territoriale de la province Ngozi.

Selon le gouverneur Désiré Minani, le secteur de l’éducation doit être mis en avant pour arriver à la vision d’un Burundi émergeant en 2040 et développé en 2060. Ainsi des actions concrètes sont en cours pour revaloriser le secteur. 408 salles de classe qui sont en mauvais état doivent être réhabilitées cette année.

72 ont été déjà achevées depuis le début de l’année en cours.  Par ailleurs, pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves, il est prévu d’équiper les écoles de 16400 bancs pupitre. Les commandes ont déjà débuté.

Sur le plan pédagogique, la réussite aux examens nationaux en l’occurrence le concours national et l’examen d’Etat n’est pas fameuse, selon le gouverneur Minani, la province connait une insuffisance en personnel enseignant sur le plan quantitatif et qualitatif. Pour pallier à ce défi, il entend recruter des enseignants qui seront pris en charge par la province.

Au niveau de l’enseignement supérieur, outre les deux universités privées opérant à Ngozi, en l’occurrence l’Université de Ngozi et l’East Africa Leadership Institute, la province compte créer une grande université polytechnique qui formera des ingénieurs compétents et concurrentiels.
Dans l’optique de mobiliser les intervenants en matière de l’éducation à Ngozi, le gouverneur Désiré Minani prévoit de convoquer dans les plus brefs délais, les états généraux de l’éducation à Ngozi. Ce sera une occasion d’harmoniser les vues des uns et des autres, de galvaniser les financements et de doter le secteur d’une feuille de route consensuelle pour aboutir aux objectifs fixés.