• mer. Juin 12th, 2024

Quatre personnes mordues par des chiens risquent la mort suite au manque de médicaments antirabiques

ByAdministrateur

Mai 24, 2024

CANKUZO, 22 mai (ABP) – Une personne sur quatre mordues par un chien enragé, en commune Gisagara,  province Cankuzo est déjà morte, a indiqué le médecin Directeur du district sanitaire de Cankuzo,  Dr. Sylvestre Kansuraheba,  lors d’une réunion socio-sécuritaire des chefs de services provinciaux, dirigée mardi, le 21 mai 2024 par  le gouverneur de cette province, M. Boniface Banyiyezako, a appris l’ABP sur place.

Ces 4 personnes mordues par un seul chien sont toutes de la colline Bunyerere ,  commune Gisagara  comme l’a indiqué Dr. Kansuraheba.

Au moment où une d’elle a déjà rendue  son âme suite à la rage, Dr. Kansuraheba s’inquiète que les trois autres pourraient être rabiques et contaminer les autres d’un moment à l’autre étant donné qu’elles n’ont pas été vaccinées suite à la rupture des vaccins qui s’observe actuellement.

Au niveau de l’administration, on affirme la présence des chiens errants inclus ceux en provenance de la Tanzanie.

Le gouverneur Banyiyezako déplore le comportement de ses dirigés qui se font ignorants, alors qu’on ne cesse de les  interpeller à faire vacciner tous les chiens et les attacher à l’intérieur  de leurs ménages ou, à défaut de cela, les tuer.

Désormais, a-t-il fait savoir,  chaque chien errant sera identifié pour que son propriétaire soit connue, afin qu’il soit puni conformément à la loi.

Il a profité de l’occasion pour interpeller les administrateurs communaux à chercher les personnes mordues par des chiens afin de les examiner à l’hôpital,  pour pouvoir prendre des mesures pouvant prévenir toute forme de contamination du fait qu’il  y a carence de médicaments  antirabiques.