• jeu. Juil 25th, 2024

Les Burundais appelés à travailler assidûment afin de gagner la vie honnêtement

ByAdministrateur

Juin 7, 2024

GITEGA, 31 mai (ABP) – Le président de la République du Burundi M. Evariste Ndayishimiye en compagnie de son épouse Mme Angeline Ndayishimiye, le secrétaire général du parti CNDD-FDD M. Réverien Ndikuriyo et certains secrétaires nationaux de ce parti, a honoré de sa présence la prière interconfessionnelle du dernier jeudi du mois de mai organisée par le parti au pouvoir à l’école paramédicale de Gitega (centre du pays), a appris l’ABP sur place.

Cette prière a également vu la participation des Bagumyabanga et leurs dirigeants dans la nouvelle commune de Gitega élargi.

Le président de la République du Burundi M. Evariste Ndayishimiye a remercié le bon Dieu pour la récolte notamment du maïs que les Burundais ont eu malgré la carence des semences qui s’est manifesté lors du semi. Il a appelé les Burundais à réaliser des travaux qui glorifier Dieu et à promouvoir l’agriculture et l’élevage pour arriver à un développement durable. Le chef de l’Etat n’a pas oublié de demander aux Bagumyabanga de revoir leur comportement et à promouvoir l’éducation de leurs enfants afin d’éviter que les filles soient dans le libertinage.

Le curé de la paroisse Saint François d’Assise de Magarama Helmenegilde Birushe, a fait savoir, lors de sa prédication, que la richesse ne descendra jamais du ciel comme la manne. Il a, à cet effet, interpellé la population à travailler assidûment pour gagner honnêtement la vie. Il leur a rappelé que la parole de Dieu ordonne les gens à travailler et que les fainéants n’ont pas de place au ciel.

Le curé de la paroisse Magarama a aussi signalé que la non lecture de la bible, le non combat à la lassitude, la mauvaise organisation du système éducatif, le non renforcement des activités génératrices de revenus en privilégiant les activités de bureau, le vol, le privilège des sensibilisations que le travail, etc, constituent des principaux facteurs, selon lui  qui empêchent le Burundi à se développer.

Prenant la parole, le secrétaire général Réverien Ndikuriyo a remercié le bon Dieu du fait que le mois de mai vient d’être clôturé au moment où la paix et la sécurité règnent sur tout le territoire national. Il a, à cet effet, prié le bon Dieu de guider les Burundais dans les travaux qu’ils vont réaliser durant le mois de juin, un mois que les Bagumyabanga ont dédié au guide suprême de leur parti CNDD-FDD, Feu président Pierre Nkurunziza.

M. Ndikuriyo a lui aussi interpellé les Burundais à s’atteler aux travaux de développement dans leurs ménages, car dit-il, le ménage constitue un petit pays. Il les a également recommandé à revoir l’éducation des enfants dans leurs familles. Il a ainsi signalé que le parti au pouvoir va insister sur l’éducation, le pays peut se développer davantage une fois que tous les Burundais aient une discipline, a-t-il souligné.

Le curé de la paroisse Saint François d’Assise Helmenegilde Birushe