• mer. Juin 12th, 2024

L’Union européenne va financer les projets des associations dans le secteur de l’environnement

ByAdministrateur

Juin 11, 2024

RUTANA, 10 juin (ABP) – Trois projets de développement dans le secteur environnemental en province Rutana (sud-est du Burundi) sont déjà admis au financement de l’Union européenne à travers le Projet d’appui à la société civile dans les domaines de l’environnement et de la biodiversité au Burundi (PASCALE-B), a annoncé vendredi le 7 juin 2024, au chef-lieu de la province Rutana (sud-est du Burundi), le coordonnateur dudit projet, M. Jean Claude Nkeshimana, lors d’un atelier qui a été organisé pour l’occasion, a-t-on appris.

Le PASCALE-B opérant dans quatre provinces du pays, à savoir Rutana, Makamba, Kirundo et Bubanza, a organisé une compétition des projets dans les domaines de ressources naturelles et biodiversité, et environnement local et assainissement, afin d’en sélectionner quatre dans chaque province d’intervention, qui bénéficieront d’un appui situé entre cent cinquante millions et cent soixante millions cent vingt-cinq mille francs burundais, a révélé M. Nkeshimana, au cours de sa proclamation.

C’est ainsi que trois projets, dont deux dans le domaine de l’environnement local et assainissement, et un autre dans celui des ressources naturelles et biodiversité, ont été sélectionnés pour pouvoir bénéficier de ce financement.

Le coordonnateur du PASCALE-B a profité de l’occasion pour informer le public de ladite province que l’appel des associations sans but lucratif ou consortium d’associations œuvrant dans le domaine des ressources naturelles et de la biodiversité pour une compétition de projet a été encore lancé afin d’en sélectionner un pour qu’il y ait quatre projets à financer.

Quant au conseiller du gouverneur de la province Rutana, M. David Nzinahora, qui était membre du jury de délibération, il a félicité les trois gagnants et leur a lancé un appel à utiliser l’argent qu’ils recevront conformément aux termes des projets qu’ils ont présentés au sein du PASCALE-B. Il a en outre encouragé ceux qui n’ont pas eu la chance d’être parmi les trois à persévérer et participer encore dans les compétitions à venir.

Nkeshimana a exhorté l’administration à accompagner les gagnants dans la mise en œuvre de leurs projets afin de pouvoir contribuer au développement du pays et du secteur environnemental.