• lun. Juil 15th, 2024

Inauguration du nouveau bloc de maternité à l’Hôpital prince régent Charles

ByAdministrateur

Juin 21, 2024

BUJUMBURA, 13 juin (ABP) – L’Hôpital Prince Régent Charles (HPRC) a procédé, jeudi le 13 juin 2024, à l’inauguration du nouveau bloc de maternité, un projet réalisé sous le financement de 64.576 dollars américains de la part de l’ambassade du Japon au Burundi.

Dans son mot de circonstance, le médecin directeur de l’HPRC, Dr Oscar Nimpaye, a fait savoir que ce nouveau bloc de maternité vient renforcer l’amélioration de la qualité des conditions d’accueil et d’hébergement des patients qui fréquentent cet hôpital, en mettant à leur disposition des infrastructures conformes aux normes sanitaires, tout en garantissant le principe d’égalité et d’équité en matière d’accès à des soins de qualité pour toutes les couches de la population.

Il a réitéré le bon choix de l’ambassade du Japon au Burundi de soutenir l’HPRC car, a-t-il dit, c’est un hôpital qui a la plus grande capacité d’accueillir la plus grande majorité des patients les plus démunis du pays, étant donné que leur accès aux soins de santé est entravé par le manque d’infrastructures adéquates.

Ce projet témoigne d’une bonne coopération burundo-japonaise, a poursuivi Dr Nimpaye, qui en a profité pour inviter le gouvernement japonais, à travers sa représentation au Burundi, de toujours soutenir l’initiative de la direction de l’HPCR, en plaçant ce dernier à la référence nationale voire régionale.

M. Keisuke Otsuka, troisième secrétaire à l’ambassade du Japon au Burundi, a, dans son allocution, indiqué que ce projet de réhabilitation de la maternité de l’HPCR contribuera à assurer la sécurité humaine, qui est un principe directeur de la coopération au développement du Japon.

Dans ce contexte, il a rappelé que le gouvernement japonais entretient un partenariat avec l’HPRC depuis la première coopération en fournissant ses incubateurs pour les soins néonatals en 1994 via l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), qui fournit une assistance maternelle et infantile.

Selon l’assistant du ministre en charge de la Santé publique, Dr Isidore Ntiharirizwa, ce projet de réhabilitation de la maternité de l’HPCR permettra d’améliorer la qualité des infrastructures et des services de santé maternelle et néonatale de l’hôpital. Il a souligné que ce projet soutient l’initiative du gouvernement burundais dans ses efforts d’atteindre les objectifs de développement durable et se rapprocher de la vision 2040-2060 du Burundi.

Signalons que les cérémonies d’inauguration ont débuté par une visite du nouveau bâtiment afin de s’assurer que les installations offrent un plus grand confort aux mères et aux enfants.