• mer. Mai 18th, 2022

Adoption des statuts et règlement d’ordre intérieur qui vont régir la microfinance de la police nationale du Burundi

ByAdministrateur

Mai 29, 2021

BUJUMBURA, 26 mai (ABP) – Le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et du Développement communautaire a tenu mardi le 25 mai 2021 à Bujumbura, une assemblée générale constitutive d’analyse et adoption des statuts et règlement d’ordre intérieur régissant la mise en place et le fonctionnement d’une Microfinance de la police nationale du Burundi (PNB), « MICROPOL », a-t-on constaté sur place.

Selon le ministre ayant la sécurité publique dans ses attributions, M. Gervais Ndirakobuca, MICROPOL va aider beaucoup de policiers et leurs familles respectives à résoudre quelques problèmes qu’ils rencontrent dans des différentes banques et institutions de microcrédits, soulignant qu’avec cette MICROPOL, ils en tireront plus d’avantages comparativement aux autres banques.

Après adoption, a poursuivi M. Ndirakobuca, les statuts de la MICROPOL seront acheminés à la Banque de la République du Burundi (BRB) pour acquérir un agrément et après, les organes désignés pour assurer l’administration et la supervision de cette dernière vont se réunir pour démarrer l’opération, a rassuré M. Gervais Ndirakobuca.

Il n’a pas manqué de signaler que cette MICROPOL est créée pour le bien-être des policiers, du personnel d’appui œuvrant au niveau de la PNB et pour les associations regroupant les policiers.

Notons que dans le champ d’application de MICROPOL, il est prévu dans son règlement d’ordre   intérieur, un capital social de 803 millions de francs burundais.    Dans l’article 3 de son règlement d’ordre intérieur, MICROPOL précise que l’adhésion des membres est libre et volontaire et que le nombre des membres n’est pas limité.

Il sied de rappeler que ces statuts et règlements internes régissant cette MICROPOL ont été adoptés par 117 autorités policières parmi les 118 présentes à cette assemblée générale.