• mar. Sep 27th, 2022

Les femmes rurales apprécient positivement l’adhésion dans des associations et coopératives de développement

ByAdministrateur

Juin 5, 2021

NGOZI, 4 juin (ABP) – Les femmes rurales de Ngozi apprécient positivement l’adhésion dans des associations et coopératives de développement.

Rehema Niyukuri, une cultivatrice de la colline Kinyami en Zone Ngozi affirme avoir fait un pas en avant après son adhésion à une association de femmes dénommée Mukenyezi menya.

Cette association est composée de petites commerçantes. Elles épargnent un peu d’argent chaque semaine.

Leur épargne lui a permis de se doter d’un capital pour le commerce de bananes qu’elle achète dans les collines pour les revendre au marché central de Ngozi.

Pour Marie Jeanne Munezero, une autre femme de la colline Gahwazi dans la même commune de Ngozi, l’adhésion à une association lui a permis de se doter d’une vache de race frisonne octroyée par le projet PRODEFI.

Mme Munezero s’est déjà acquittée d’un veau qu’elle devait à sa collègue de l’association dans le cadre de la chaîne de solidarité.

Cette vache reçue du PRODEFI en a donné encore trois. Cette dame fait aussi l’élevage des porcs reçus de l’association.

Une troisième femme interviewée à Gakeceri s’inscrit par contre en faux contre l’adhésion des femmes dans les associations et coopératives. » Mon mari n’aime pas les associations. Je préfère ne pas y adhérer au lieu de vivre en conflit avec mon épouse » a martelé la femme interviewée.

Mme Munezero conseille à ce genre de femmes plutôt d’approcher leurs maris et de leur expliquer le bien-fondé d’adhérer dans des associations qui constituent une voie sûre pour arriver à l’autosuffisance des femmes.