• dim. Mai 29th, 2022

L’administrateur de la commune Matongo œuvre pour la réhabilitation d’un canal d’irrigation qui alimentait en eau les champs de cultures

ByAdministrateur

Juin 8, 2021

KAYANZA, 7 juin (ABP) – L’administrateur de la commune Matongo en province Kayanza (nord du Burundi) fustige l’attitude des personnes non encore identifiées qui ont récemment détruit le canal d’irrigation qui alimentait en eau, pendant la saison sèche, les champs de cultures, surtout maraîchères, sur les collines de Rukoma, Gitwe et Kinyovu de cette commune.

Cette autorité administrative appelle la population à plus de vigilance pour pouvoir appréhender les auteurs car l’aménagement dudit canal a pris beaucoup de moyens et d’efforts. Elle l’a indiqué samedi le 5 juin, lors de sa descente à la colline Rukoma en vue d’appuyer les usagers du canal dans les travaux de sa réhabilitation, par un don de ciment, a constaté l’ABP sur place.

Ce canal d’eau, qui irrigue les collines riveraines de la forêt naturelle de la Kibira, puise sa source à la rivière Nyamifumba située dans cette même forêt naturelle. Le même canal d’irrigation alimente en eau les collines Rukoma, Gitwe et Kinyovu, toutes de la commune Matongo. Il a été aménagé par la population afin de servir pour l’irrigation des champs de cultures telles que les oignons, les légumes, les tomates, de même que la culture de pomme de terre pendant la saison sèche. Toutefois, des personnes jusqu’ici non encore identifiées ont récemment dévié le cours d’eau dudit canal, causant ainsi des dégâts non moins importants.

L’administrateur de la commune Matongo a exhorté les habitants de la place à suivre le modèle de la population des collines Gitwe, Rukoma et Kinyovu, qui consiste à irriguer leurs champs de cultures situés sur les collines pendant la saison sèche. Cela permettra de réaliser de grandes récoltes et d’en découdre avec la paresse, a précisé cette autorité communale.