• mer. Déc 7th, 2022

Les porte-paroles des ministères et des institutions publiques animent une émission publique

ByAdministrateur

Juin 28, 2021

MAKAMBA, 25 juin (ABP) – Les porte-paroles des ministères et des institutions publiques ont animé vendredi 25 juin 2021 une émission publique à Makamba (sud du Burundi) pour répondre aux questions des journalistes et de la population.

Le porte-parole du chef de l’Etat, Mme Evelyne Butoyi a indiqué que le président de la République remercie la population et surtout les forces de défense et de sécurité qui participent au maintien de la paix et de la sécurité. La population est appelée à renforcer la quadrilogie pour que la population s’attèle aux travaux de développement, et le gouvernement est prêt à fixer les prix de toutes les récoltes des cultures vivrières.

Mme Butoyi a indiqué que le président de la République demande aux services du Bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage d’assister la population dans les travaux champêtres pour accroître la production pour que chaque bouche ait à manger et chaque poche ait de l’argent. Il demande à l’administration d’organiser des travaux d’été pour encadrer les élèves qui vont bientôt en vacances. Ces élèves doivent faire des travaux générateurs de revenus pour avoir de l’argent.

Selon le porte-parole du chef de l’Etat, la population est appelée à se préparer pour les journées dédiées à la solidarité et à la commune. Mme Butoyi a en outre indiqué que bientôt les sanctions de l’Union européenne contre le Burundi seront levées car le dialogue entre le Burundi et l’UE atteint son apogée.

Concernant les activités de la Commission Vérité Réconciliation (CVR), le secrétaire général du gouvernement, M. Prosper Ntahogwamiye, a indiqué que le travail de la CVR est louable. Il a fait savoir que les signes et les témoignages ont montré qu’il y a eu un génocide perpétré par le pouvoir Micombero même si les instances habiletés n’ont pas encore qualifié ces tueries de génocide. Sur la nuance des activités entreprises par la CVR et le Sénat, M. Ntahorwamiye a indiqué que c’est la complémentarité des activités pour avoir la vérité longtemps recherchée.

Dans le secteur de la paix et la sécurité, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, de la Sécurité publique et du Développement communautaire, M. Pierre Nkurikiye, a indiqué que la police a déjà appréhendé 14 personnes qui ont perpétré les attaques à Rusaka en province Mwaro (centre-ouest), 12 personnes appréhendées à Muramvya (centre-ouest) tandis que 3 autres ont été appréhendées en mairie de Bujumbura (ouest). Il a dit que les enquêtes sont terminées et qu’aujourd’hui on a saisi la justice pour la poursuite des dossiers.

A la question de démolition des constructions anarchiques, M. Nkurikiye a indiqué que la démolition de ces infrastructures se réfère au croquis établi par les services de l’urbanisme et surtout que le gouvernement a donné des indemnités pour libérer les espaces de l’emprise de la route nationale tout en indiquant que la décision de démolition des infrastructures anarchiquement construites concerne même les infrastructures publiques si jamais on n’a pas respecté les normes en vigueur.

Sur le sujet de l’harmonisation des salaires, le porte-parole du ministère de la Fonction publique, du Travail et de l’Emploi a indiqué qu’une commission a été mise en place pour régulariser les employés des institutions de l’administration personnalisée.

A la question de la stabulation permanente des animaux domestiques, le porte-parole du ministère en charge de l’Elevage a tranquillisé les éleveurs qu’une usine de fabrication du foin est envisagée pour aider les éleveurs à avoir la nourriture du bétail.