• jeu. Sep 29th, 2022

La population de la zone Mubira appelée à s’atteler au développement et abandonner les comportements déviants

ByAdministrateur

Juil 9, 2021

RUYIGI, 8 juil (ABP) – Le gouverneur de la province Ruyigi (est du Burundi), Mme Emérencienne Tabu, appelle la population de sa province à éviter les mauvais comportements qui se manifestent lors de la saison des récoltes estivales, qui sont à l’origine des problèmes familiaux et communautaires.

Elle a lancé cet appel mardi, en zone Mubira de la commune Butezi, à l’occasion des descentes qu’elle est en train d’effectuer dans toutes les communes de cette province. Elle a prodigué ces conseils au moment où cette zone de Mubira est dernièrement caractérisée par des cas d’ivresse publique, de concubinages et de coups et blessures graves causés par la consommation exagérée d’alcool.

Ces comportements de débauches qui provoquent des problèmes sociaux et communautaires font surtout parler d’eux sur les sous-collines Mubira, Kurihomye et Ciyando.

D’après l’administrateur de Butezi, M. Dominique Bahora, la maison dans laquelle se déroule la consommation excessive d’alcool et toutes ses infractions connexes appartiendrait à un certain Joseph surnommé Muremure, qui est cité par la population locale comme appartenant au groupe d’hommes et de femmes de la localité qui s’adonnent à toutes les pratiques déviantes, dont l’ivresse excessive, le vagabondage sexuel et le concubinage pour n’en citer que ceux-là.

Mme Ingabire Jeanine, juge-président du tribunal de Grande instance de Ruyigi, qui était avec l’autorité provinciale dans cette descente de Mubira, a fait savoir que depuis le début de cette année seulement, cette zone de Mubira a déjà connu quatre cas d’infanticides. Ces enfants n’étaient pas morts nés, mais ils avaient été étranglés lors de leurs naissances par leurs mères qui ne voulaient pas les garder en vie, étant donné qu’elles avaient conçu des grossesses par d’autres hommes.

« La localité de la zone Mubira et de ses environs doit être gardée sous un œil vigilant de la quadrilogie pour être corrigée dans un avenir proche », a déclaré cette autorité, qui précise que tous les organes de l’appareil étatique se sont levés comme un seul homme pour lutter contre cette conduite aberrante qui détruit l’harmonie des familles. Un clin d’œil a été également donné à la population des réfugiés congolais des camps de Bwagiriza et Nyankanda à qui il a été demandé de se conformer à l’application stricte des codes et lois tant nationaux qu’internationaux en vigueur en protection avec la protection des réfugiés et apatrides.

Le gouverneur Tabu a appelé tous gens de Mubira, les femmes en particulier, ainsi que la population de toute la commune de Butezi et toute la province Ruyigi, à s’atteler au développement en se regroupant surtout dans des coopératives.